Johnny Hallyday

Paul Anka et Johnny Hallyday, deux stars internationales à Las Vegas

Soutenue par les autorités, la promotion de la chanson française ne favorise pas uniquement des artistes déjà au zénith de leur gloire. Elle permet également l'éclosion d'une nouvelle génération d'auteurs-compositeurs prêts à toutes les audaces au moment ou ils entrent en studio.

L'EUROPE EN QUESTİON.

Malgré quelques mesure marquantes, la France reste en proie au chômage. A l'extérieur, guerres et la tension restent d'une brûlante actualité.

DES LARMES ,POUR L'ANCİEN PRÉSİDENT

la mort de François miterant

A Paris, à la Cathéadrale Notre - Dame, la France et le monde entier rendent un dernier hommage à François Mitterand

On ne peut pas avoir présidé les destinées de la France pendant quatorze ans ni avoir joué un rôle de tout premier plan sur l'échiquier politique depuis la Seconde Guerre mondiale sans avoir marqué les esprits. Le 8 janvier, la mort de François Mitterrand apaise pour quelque temps les querelles. Faute de n'avoir pu le faire de son vivant, l'ancien président réussit dans la mort à réunir tous les Français. Même ses plus farouches adversaires lui reconnaissent une stature de grand homme d'État et de vraies qualités d'humanité. L'Allemagne, elle aussi, est sous le choc, à commencer par son chancelier qui, en la cathédrale Notre-Dame de Paris, montrera une peine non feinte.

CHİRAC AUX COMMANDES

chirac Mais, en 1996, François Mitterrand appartient déjà au passé. C'est à Jacques Chirac, désormais, que revient la lourde mission de faire entrer le pays dans le XXIéme siècle.L'arrêt des essais atomiques, l'abandon du service militaire, sa politique extérieure s'inscrivent certes dans une action claire et ambitieuse, mais, sur le plan intérieur, les problèmes demeurent, voire s'accentuent. La politique économique du gouvernement Juppé a un nom : l'Europe. Mais les citoyens semblent de plus en plus hostiles à cette Europe de la monnaie unique. Pour preuve l'extraordinaire psychodrame de la "vache folle". En mars, des scientifiques anglais admettent qu'il peut y avoir un lien entre la maladie de Creutzfeldt-Jakob et l'encéphalopathie spongiforme bovine. C'est aussitôt l'affolement. Les pays européens décrètent immédiatement l'embargo sur les viandes bovines britanniques, ce qui pèse lourdement sur les relations entre la Grande-Bretagne et le reste de l'Union européenne.imagefdrote




HONTE AU RWANDA

Hors des frontières européennes, les inquiétudes sont d’une toute autre nature. En Israël, au mois de mai, l'élection de Benjamin Netanyahu comme Premier ministre semble annoncer le blocage du processus de paix entamé avec les Palestiniens; en Russie, celle de Boris Eltsine, en juillet, ne règle en rien les très graves problèmes, économiques et politiques auxquels se trouve confronté le pays sur le plan intérieur, ni la révolte en Tchétchénie. Quant à la guerre que se livrent les tutsis zaïrois et les milices hutus au Rwanda, elle montre chaque jour davantage l'impuissance des Nations-Unies.



ADİEU, MARCELLO.

marcello-mastroiannié
La télévision et le cinéma offrent les meilleures échappatoires à la folie moderne et à la monotonie. Avec David Duchovny et Gillian Anderson dans les rôles principaux, "Aux frontières du réel" devient la nouvelle série culte du petit écran, ce qui n'empêche pas les Français de réserver un accueil triomphal au "Bonheur est dans le pré" d'Étienne Chatiliez et aux "Trois frères" des Inconnus. Mais c'est aussi la tristesse lorsque l'on apprend, en décembre, la disparition de Marcello Mastroianni, quelques semaines après celle de Marcel Carné.







DES QUOTAS SUR LES ONDES

À plus de cinquante ans, johnny Hallyday, Michel Polnareff et Barbara entretiennent la flamme. Mais la nouvelle réglementation permet à d'autres sensibilités de s'exprimer sur les ondes et sur disques. Spécificité culturelle oblige!

JOHNNY À LAS VEGAS

johnny a las vegas
C'était un rêve d'enfant, un rêve un peu fou à l'image à la fois du personnage qui, depuis le début des années soixante, se trouve sur le devant de la scène, et d'une ville à la démesure toute américaine. Un rêve qu'il a voulu faire partager à ses nombreux fans français : le 24 novembre 1996, Johnny Hallyday donne un concert monstre à Las Vegas devant cinq mille fans qui, grâce à lui, ont pu faire le voyage par charter jusque dans l'Ouest mythique. Pendant près de trois heures, malgré le trac, malgré la fatigue, mais soutenu par sa jeune épouse Laeticia, le rocker français montre qu'il est en mesure de lutter à armes égales avec les monstres sacrés de "Entertainment américain", à commencer par Paul Anka qui a tenu à lui rendre hommage en montant sur scène avec lui. La diffusion du concert à la télévision et la sortie du CD portent le vibrant témoignage de ce "challenge" généreux et audacieux. À plus de cinquante ans, Johnny demeure l'une des seules grandes stars françaises de dimension internationale.




Jane Birkin

C'est avec succès que Jane Birkin reinterprète Serge Gainsbourg sur de nouvelle orchestration

LES ÉTOİLES D'HİER BRİLLENT ENCORE.

barbara
L'année 1996 est d'ailleurs marquée par le retour en force des idoles d'hier. Après une longue retraite californienne, Michel Polnareff renoue avec le public français grâce à de fort belles chansons, nouvelles ou réorchestrées. Ayant recouvré la vue après une opération de la cataracte, le chanteur donne même un concert dans le désert de Mojave, entre Los Angeles et Las Vegas. Pour ce récital unique, le piano est arrivé à destination en hélicoptère puis en command car. Encore un beau pari réussi, qui n'est pas sans ressembler à celui de Johnny. Autres stars des années soixante, Eddy Mitchell et Françoise Hardy gratifient eux aussi leur public d'un nouveau CD d’excellente facture. Il en va de même, dans un style très différent, de Barbara, dont l'album "homonyme" s'inscrit sans aucun doute parmi les événements marquants de l'année. Voilà pour les jeunes générations l'occasion rêvée de partager et de goûter à l'univers romantique et intimiste, unique en son genre, de cette grande dame de la chanson française. Saluons également les belles et récentes confessions d'Étienne Daho réunies au sein de l'album "Éden", ainsi que "Versions Jane" de Jane Birkin. Réinterpréter quelques-unes des plus belles chansons de Serge Gainsbourg en l'absence du maître, c'était là encore un pari osé. Mais la plus française des chanteuses anglaises s'acquitte fort bien de sa mission. Secondée par les Négresses Vertes, elle trouve même le chemin des hit-parades avec "La Gadoue", quelque trente ans après Petula Clark!

DÉFENSE ET İLLUSTRATİON
DE LA CHANSON FRANÇAİSE.

Etienne Daho

Les artistes de langue française trouvent un soutien de poids dans le gouvernement qui instaure les quotas sur les stations de radio. Animateurs et autres disc-jockeys doivent désormais diffuser au moins 40 % de chansons françaises. Cette réglementation, qui fait sourire certains et qui en enthousiasme d'autres, n'empêche pas les productions étrangères de connaître un très large succès dans l’Hexagone. Ainsi, créé par un groupe de quinquagénaires espagnols Los Del Rio, "Macarena" est assurément le tube et la danse de l'été par excellence, de même que le trio new-yorkais des Fugees vend en France plus d'un million de son premier album grâce à de lumineuses versions de "Killing me softly with this song "de Roberta Flack et "No woman no cry "de Bob Marley. Que dire, également, de Worlds Apart, dont la pop fleur bleue va droit au cœur des adolescentes, ou des Spice Girls dont le succès repose à la fois sur une musique dansante et sur le joli minois de ces cinq jeunes Anglaises ?

TOUS TALENTS CONFONDUS

Les quotas favorisent les artistes confirmés - Francis Cabrel, Jean- Jacques Goldman, Alain Souchon, Florent Pagny..., mais ils permettent aussi à la nouvelle génération de se faire apprécier d'un large public. Zazie, Maurane, Pascal Obispo ou Ophélie Winter, bien que déjà connus, font incontestablement partie des grands gagnants de l'année. Avec "Personne", extrait de l'album "Superflu", Pascal Obispo confirme son succès après "Les mains qui se cherchent" ou "Tombé pour elle" et prouve qu’il faut désormais compter avec lui comme auteur-compositeur. Zazie, qui a trouvé en Vincent-Marie Bouvot le compositeur idéal, donne à son tour un nouveau souffle à la chanson française, tout comme Ophélie Winter dont la passion pour la musique afro-américaine ne cesse de surprendre agréablement. C’est encore le cas d’Hubert-Félix Thiéfaine et de Gérard Manset que l'on peut entendre aujourd'hui plus souvent à la radio. Avec "La Tentation du bonheur-Long", Thiéfaine en est pourtant à son onzième album. Quant à Manset, quelques monstres sacrés de la chanson française, tels Murat,Cabrel, Bashung ou Françoise Hardy, lui rendent un hommage avec l'album "Route Manset". Enfin, parmi les nouveaux venus, il faut encore mentionner 2 BE 3, trio de charme qui fait un malheur avec "Partir un jour".

La bande annonce du film "Bonheur est dans le pré".

La série "Aux Frontière de Réel".

La bande annonce du film "Trois frères".

CELİNE DİON.

Le Canada, les États-Unis, la France ne tarissent pas d'éloges sur Céline Dion. À mi-chemin entre Aretha Franklin et Barbra Streisand, elle incarne la nouvelle image de la chanteuse qui sait aller jusqu'au bout de ses rêves.

QUAND LES RÊVES SE RÉALİSENT.

Ciline Dion
Voix de cristal pour les uns, nouvelle Aretha Franklin pour les autres, les compliments les plus élogieux fusent lorsqu'il s'agit de Céline Dion. Il est vrai qu'en 1996, elle fait incontestablement partie de ces nouvelles stars qui, à chaque album, à chaque chanson, à chaque prestation, savent créer l'événement. Par rapport à d’autres chanteuses, Céline possède en plus un atout des plus précieux :elle s'exprime avec un égal talent en français ou en anglais, ce qui lui permet de toucher un très large public. Enfin, en Jean-Jacques Goldman, elle a trouvé un créateur qui a compris sa riche personnalité et qui sait mettre en valeur sa voix magique à maints égards. Né le 30 mars 1968, à Charlemagne, au Québec, Céline est la plus jeune d'une famille de quatorze enfants. Prénommée ainsi en hommage à Hugues Aufray, l'inoubliable créateur de Céline, elle est très tôt en contact avec la musique. Toute la famille Dion aime faire la fête, s'amuser, danser durant les longues soirées de l'hiver canadien. Son père joue de l'accordéon et sa mère du violon. C'est d'ailleurs cette dernière qui écrit pour sa fille sa première chanson," Ce n’était qu’un rêve". Céline se prend au jeu. Elle l'apprend, l'enregistre, puis envoie la maquette à un certain René Angélil, ancien chanteur des Baronets reconverti depuis peu en impresario. Selon la légende, Angélil aurait pleuré en écoutant la bande! Ce qui est certain, c'est qu'il est tellement impressionné par la voix de Céline qu'il va jusqu’à hypothéquer sa maison pour s'occuper de sa carrière.

CÉLİNE CHANTE GOLDMAN.

Mais le plus difficile n'est pas d'obtenir un tube dans les hit-parades, c'est de prouver que l'on est capable d'y rester tout en se remettant en cause. Après Luc Plamondon, c’est Jean-Jacques Goldman qui lui donne les moyens de gagner son "challenge" lorsqu'il lui écrit les plages de l'album "Deux" . En réalité, le compositeur français et la chanteuse québécoise ont tout de suite été sur la même longueur d'ondes. "Jean-Jacques a composé des chansons qui me ressemblent vraiment, que j'aurais pu écrire", avouera Céline Dion. Jean-Jacques, lui, répondra qu'elle est "avec Aretha Franklin et Barbra Streisand l'une des cinq plus grandes voix de la chanson". Depuis cet album, Céline Dion, qui s'est mariée avec René Angélil à Montréal en 1994, poursuit son fabuleux parcours. Ses nouvelles chansons, interprétées en français ou en anglais, les concerts qu'elle donne à travers le monde, connaissent de retentissants succès. Autre illustration de son talent et de sa popularité : devant des dizaines de milliers de spectateurs et un milliard environ de téléspectateurs, elle a chanté "The power of dream" lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'Atlanta en 1996. Enfin, elle reste profondément attachée aux causes humanitaires, comme en témoignent ses actions répétées pour les Restos du cœur.

céline et Goldman

Céline Dion et Jean-Jacques une même passion pour la musique

ODES À LA MODERNİTÉ.

Les espoirs et les talents confirmés de la chanson d'expression française se tournent résolument vers l'avenir. Leurs harmonies et leurs rythmes font de 1996 une année particulièrement variée.

JE VOUS AİME ADİEU.

Soul à la française.

Hélène Segara
Passionnée depuis toujours par la musique, Hélène Segara, née dans le Var en 1973, monte à Paris avec l'ambition clairement affichée de faire carrière dans la musique. Elle sait qu'elle a du talent, ce dont est aussi persuadé Orlando, le frère de Dalida, qui la conduit immédiatement en studio. Le résultat, c'est "Je vous aime adieu", bientôt suivi d'un album tout aussi superbe. Le public français découvre alors une vraie chanteuse, dont la voix d'une grande justesse : n’est pas sans évoquer celle de Mariah Carey. Mais Hélène, elle, chante en français sur une musique très soul qui séduit immédiatement l'auditeur.

DİFFÉRENTE QUAND JE CHANTE.

Une voix d'or pour un hit d'or.

maurane
1996 a été une année faste pour les chanteuses de langue française, et pas seulement pour celles nées dans l'Hexagone. Pour preuve Céline Dion et Axelle Red, qui viennent respectivement du Québec et de Belgique.Pour preuve également Maurane qui, elle aussi, a débuté sa carrière dans le plat pays. Non seulement, elle a enregistré la version française du film Le Bossu de Notre-Dame, mais elle a aussi et surtout sorti l'un des meilleurs albums de l'année dont certaines plages sont dues à l’orchestrateur Jean-Claude Vannier. Mais dans "Différente" quand je chante, c'est d'abord la voix de Maurane qui fait des étincelles, une voix soul et gospel qui émeut. Aussi à l'aise dans le répertoire classique que dans la pop ou le rock, elle n'a pas fini de surprendre.

CHİENNE D'İDÉE

Pour une nouvelle chanson à texte

Maxime le Forestier
La génération post-soixante-huitarde aimait à fredonner "Mon fière", "San Francisco Ou Parachutiste", trois chansons composées par Maxime Le Forestier. Aujourd'hui, les fils de la contre-culture sont pour la plupart mariés et eux-mêmes pères de famille, ce qui ne les empêche pas d’écouter avec un égal intérêt les nouvelles chansons de ce troubadour. Toute une nouvelle génération l’a découvert avec cet excellent album qui a pour nom "Passer ma route". Outre la chanson-titre," Chienne de vie", pour laquelle Vanessa a prêté sa voix sur un rythme très laid-back, en est très certainement la plus réussie. Brillant auteur-compositeur, Maxime Le Forestier a su rester à la mode parce qu'il n’a jamais dérogé à la règle qu’il s’était fixée au tout début de sa carrière : se moquer des modes.

À TÂTONS

Coup gagnant pour un coup de foudre.

Axelle Red Axelle Red n’a jamais caché sa passion pour Aretha Franklin ou Otis Redding. Ce n’est pourtant pas à Memphis, lieu mythique de la musique afro-américaine, qu'elle a enregistré son deuxième album, mais à Nashville, berceau du country and western. Cela étant, cette chanson qui donne son titre à l'album sent bon la soul, celle de Stax ou Motown. La chanteuse venue des Flandres témoigne en outre d'un romantisme certain. "Parlons de mon baby/Parlons de mon limbo à moi/Il a cet effet que jamais personne n'a eu sur moi" : À tâtons, dont les paroles sont signées Axelle Red elle-même, c'est l'histoire d'un coup de foudre,d'une histoire d'amour que l'héroïne espère durable. L'orchestration, comme à l'habitude est soignée. Voici un tube qui aura duré plus qu'un été!

AU DİABLE LE PARADİS.

Premier hit pop sur scène hip-hop.

doriand2
Au début des années quatre-vingt-dix, Doriand, qui doit son nom au roman d'Oscar Wilde, quitte Bordeaux pour tenter sa chance à Paris, avec en poche un CD quatre titres qu’il avait lui-même produit. Depuis, l'eau a coulé sous les ponts de Paris et le jeune artiste a fait la connaissance de Marc Collin, ce grand maître de la scène hip-hop qui a travaillé avec Indurain et Ollano; il enregistre à Londres "Au diable le paradis", qui est son premier succès. "Adepte convaincu de la dolce vita, il ménage ses effets au lieu de forcer le trait. Il déballe son cœur “artichaut”, son goût pour la provoc et les paradoxes en laissant ses mots parfois acides rebondir librement sur une pop dansante"

LES POÈMES DE MİCHELLE.

Paris, terre promise pour Teri Moise

Teri Moise
Née à Los Angeles de parents haïtiens, Teri Moise a appris la musique avant de s'établir à Paris. Pour elle, les choses sérieuses débutent en 1992, lorsqu’elle est embauchée comme choriste. Mais Teri aime composer. Sous l’impulsion de son ami Étienne Wersinger, elle propose ses maquettes et, finalement, décide de franchir le pas et d'enregistrer pour son propre compte. Réalisés dans le studio Gang, à Paris, ses dix premiers titres paraissent sur un album tout simplement intitulé Teri Moise. Les Poèmes de Michelle, dont l'idée lui est venue après avoir regardé à la télévision un documentaire sur l'exploitation des enfants dans le tiers monde, est très bien accueillie. Comme ses origines le laissent présager, la jeune artiste mêle avec talent différentes cultures musicales, qui vont de la soul au funk, en passant par le folk. À première vue, le cocktail peut paraître détonnant, mais la recette fonctionne. Les Poèmes de Michelle, qui vaut aujourd'hui à Kaïssa Doumbé de signer une très belle performance, s'inscrit en effet parmi les succès de l'année.

SAMEDİ SOİR SUR LA TERRE.

Une classique love story

Francis Cabrel
Depuis plusieurs années, Francis Cabrel fait partie des valeurs sûres de la chanson française. Ses albums sont attendus comme autant d'événements." Samedi soir sur la Terre" ne fait pas exception à la règle. Enregistrée avec des musiciens de tout premier plan et servie par une production somptueuse, cette huitième œuvre comporte comme à l'habitude son cortège de hits -"La Cabane du pêcheur"," Je t’aime, je t’aimais, je t’aimerai", "La Corrida", aux accents délicieusement exotiques, et, bien sûr, la chanson-titre. Remixée pour une nouvelle parution en simple et donnant lieu à un clip de toute beauté,"Samedi soir sur la Terre", est assurément l’une des compositions les plus réussies de Cabrel,qui parvient toujours à renouveler son inspiration dans sa campagne ensoleillée d’Astaffort. Une introduction solennelle à l'orgue, quelques accords sobres d'une guitare acoustique : deux ou trois secondes suffisent pour comprendre que le compositeur, une fois encore, a joué gagnant, et qu’il est bien l'équivalent français d'un Neil Young ou d’un Leonard Cohen.

COMME LES ANİMAUX

Anthropomorphisme a l'envers.

Didier Sustrac

C’est avec une bonne dose d'humour et une heureuse décontraction que Didier Sustrac. Rythme chaloupé, rehaussé par un saxophone aux phrases très sensuelles, Comme les animaux c'est le hit par excellence, qui séduit dès la première écoute. On devine chez Sustrac, qui attribue ici au genre humain certaines qualités "animales", d’incontestables influences, notamment celles de Pierre Vassiliu.

VOYAGE EN İTALİE.

Paris-Rome, via Florence.

Lillicub

Catherine, Benoît et Philippe se sont rencontrés en 1993. Une passion commune pour le cinéma d’Ernst Lubitsh et de Jean-Luc Godard, pour la philosophie grecque et la pensée des existentialistes leur ont donné l’idée de se réunir et de traduire en musique leurs goûts si éclectiques. Ainsi est né Lilicub. En 1996, le groupe sortait son premier album. Impossible de ne pas le remarquer chez les disquaires, avec cette pochette sur laquelle "pose" fièrement la tour Eiffel. Impossible, également, de ne pas se laisser séduire par cette musique où se mêlent les rythmes les plus divers - tango, mambo, musette et rock. L'orchestration est à la fois sobre.

TUE-MOİ.

Rester vrai : telle est la seule recette de Florent Pagny, qui montre bien, avec "Tue-moi", qu’il est l'un des chanteurs majeurs de la nouvelle génération.

Une chanson grand cru.

Florence Pagny Florent Pagny est passé du rang de jeune espoir de la chanson française à celui d'artiste confirmé avec une telle aisance que certains se demandent qu’elle est sa botte secrète. Mais son succès n'est le fait d’aucun miracle : il est simplement bourré de talent. Il est à son aise aussi bien devant les caméras - il a déjà tourné une trentaine de films - qu'en studio ou face au public. Et, surtout, depuis ses débuts en 1988, il travaille sa voix, ce qui lui permet d'aborder avec succès les styles les plus divers - pop, opéra, gospel. Il a su aussi, comme le révèle le titre de son premier album, « rester vrai ››.C'est là un atout indispensable. Florent Pagny n'aime pas les artifices de la capitale. Au monde un peu superficiel du show-business, il préfère sa campagne bourguignonne où il est né en 1961, cette campagne qui lui permet de se ressourcer, de faire le point et de redémarrer avec une inspiration renouvelée. Profondément ouvert à tous les styles, puisqu'il prend autant de plaisir à écouter le folk-punk des Pogues que l'opérette de Luis Mariano, les symphonies de Mozart que les chansons de La Mano Negra, Florent Pagny aime à se remettre en question, s'engager dans des chemins non tracés à l'avance.

Florence Pagny Son album "Bienvenue chez moi" en est l'illustration. On retrouve dans celui-ci au moins deux chansons qui méritent amplement le prestige dont le jeune artiste est aujourd'hui auréolé : Caruso, écrit par le compositeur italien Lucio Dalla et qui a tellement plu à Pavarotti lui-même qu’il a tenu absolument à l'inscrire à son répertoire après avoir été émerveillé par les talents de Florent; "Tue-moi", qui prouve qu'il est bien l'un des chanteurs les plus brillants de sa génération. Le public a d'ailleurs littéralement plébiscité cet album, qui a été consacré Disque d'or quinze jours seulement après sa parution. Ajoutons encore que chaque prestation de Florent Pagny, sur scène ou à la télévision, est couronnée de succès sans vraiment de campagnes de publicité. Après l'hommage rendu au grand Caruso, après son éblouissante interprétation de "Oh happy day", Florent Pagny frappe donc encore très fort avec Tue-moi, qui relègue au second plan nombre de ses concurrents.

QUAND PAGNY CHANTE BREL

Florent Pagny a donné une nouvelle preuve de son éclectisme et de son talent d'interprète en reprenant "Amsterdam", l'un des titres mythiques du répertoire de jacques Brel, sur un CD sorti à l'occasion de la Fête du disque 1996. On y retrouve, plus encore peut-être que dans la version de David Bowie, une puissance dramatique hors du commun qui n'a rien à envier à celle de jacques Brel.