Céline Dion et Jean-Jacques Goldman

Lorsque Céline Dion et Jean-Jacques Goldman conjuguent leurs talents, le succès de la chansons françaises devient international

Relevant de l'art populaire, la chanson suscite souvent l'intérêt des hommes politiques. Après Valéry Giscard d'Estaing et son accordéon, François Mitterrand et sa cohorte d'amis chanteurs, c'est au tour de Jacques Chirac, candidat à l'élection présidentielle, de tenter de séduire les français avec le concours de vedettes.

LES DÉBUTS DE L'ÈRE CHİRAC.

Depuis quelque temps, les Français se plaignaient de la monotonie de la vie politique.Le scrutin présidentiel de ce printemps 1995 va les sortir de leur torpeur civique.

passation de pouvoir

Passation de pouvoir courtoise à l'Elysée

DEUX "AMİS DE VİNGT ANS"

Depuis qu'Édouard Balladur, Premier ministre en exercice, s'est déclaré candidat face à Jacques Chirac,son "ami de vingt ans", le torchon brûle au sein de la majorité. Dans un premier temps, on a cru l'étoile de Chirac éclipsée mais au fur et à mesure que l'échéance se rapproche, l'écart se resserre. La surprise est donc grande lorsque Lionel Jospin - candidat d'un Parti socialiste que l’on disait exsangue - arrive en tête au soir du premier tour, talonné par le "patron" du RPR. Mais, au deuxième tour, les électeurs de gauche auront beau se mobiliser, les socialistes sont usés par quatorze années de pouvoir et c'est finalement le nom de Jacques Chirac qui sortira des urnes au soir du 7 mai.

LA FRANCE BLOQUÉE.

Les premiers mois du septennat sont mouvementés. En digne héritier du général de Gaulle, c'est sur la scène internationale que le nouveau président fait son premier coup d'éclat, en annonçant la reprise des essais nucléaires sur l'atoll de Mururoa. À l'heure où les grandes puissances ne parlent que de désarmement la position de la France est vivement critiquée. La grogne est tout aussi forte à l'intérieur de nos frontières, où les "forces vives de la nation" constatent que le nouveau Premier ministre, Alain Juppé, ne semble pas tenir compte des promesses du candidat Chirac. La réforme de la Sécurité sociale et le contrat de plan de la SNCF déclenchent un mouvement social de grande ampleur. Paris et les principales villes de province, bloquées par la grève des transports, connaissent un mois de décembre très difficile.

greves

A la veille de Noël, la France est paralysée par les grèves

GUERRES ET PAİX.

Depuis l'eté, Alain Juppé doit également faire face à une vague d'attentats qui fait prendre la mesure du danger que représente la montée de l'intégrisme en Algérie. La France est visée parce qu'elle soutient le régime de Liamine Zeroual, qui recueille les suffrages d'une majorité d'Algériens lors des élections de novembre. La situation est tout aussi tendue à Moscou; la guerre qui se poursuit en Tchétchénie rappelle la lutte que menait l'URSS en Afghanistan il n'y a pas si longtemps. Préoccupé par ce conflit, Boris Eltsine ferme les yeux lorsque les États-Unis contraignent les forces serbes à négocier en Bosnie. Les accords de Dayton, signés à Paris, mettent un terme à la guerre civile en ex-Yougoslavie, tout au moins provisoirement. Qui peut savoir combien de temps durera l'embellie ? En Israël, où l'on croyait la paix bien installée, l'assassinat du Premier ministre Rabin rappelle que l'édifice construit tout au long des mois précédents est plus fragile que jamais.

UNE NOUVELLE FORCE.

À une poignée d'années de la fin du siècle, la chanson française est animée d'une énergie nouvelle qui touche aussi bien les "anciens"que les nouveaux venus, les groupes que les chanteurs solitaires.

TOUS ENSEMBLE

Patrick Bruel Et Ched Khaled Depuis plusieurs mois, de jeunes groupes se succèdent à la tête des playlists des radios de la bande FM, toujours soucieuses de séduire un public jeune en dénichant de nouvelles voix. Ainsi, les musiciens du groupe IAM se voient récompensés par une Victoire de la musique pour leur chanson "Une femme seule-sachet blanc". Le chanteur du groupe, Akhenaton, sort dans le même temps un disque solo qui porte un titre sans ambiguïté : "Métèque et mat". Son rap se nourrit de diverses influences, de New York à Naples en passant par Marseille. Le métissage est d'actualité en musique avec Alliance Ethnik, Ménélik et la Tribu ou encore Suprême NTM. Le point commun entre tous ces ensembles est sans conteste la volonté de témoigner de son temps en musique. Le public ne s'y trompe pas et se précipite rapidement aux concerts des uns et des autres. La profession reconnaît également ces nouveaux venus comme des acteurs à part entière dans le monde de la musique et de la scène.





TOUJOURS PRÉSENT.

Charles Trenet
L'énergie et le désir de chanter animent toujours Charles Trênet. Le Fou chantant propose un nouvel album. Ses chansons y ont la particularité de ressembler à... du Trenet! Il est le seul à savoir manier la langue française avec autant de finesse tout en accordant ses musiques à l'air du temps. Signalons que l'une de ses chansons porte le titre d'une émission de France Inter,"Rien à cirer". Son animateur, Laurent Ruquier, avait demandé au chanteur d'en composer le générique. Ce CD de Trenet porte comme titre" Fais ta vie,Tout simplement". Johnny Hallyday, lui, fait sa vie en continuant son parcours scénique de façon exemplaire. Après avoir fêté il y a deux ans ses cinquante ans au Parc des Princes, puis « présenté son tour de chant à La Cigale, à Paris, il retrouve une très grande salle puisqu’il s’agit du Palais omnisports de Paris-Bercy. Il y présente ses nouvelles chansons et entreprend une tournée à travers toute la France. À l'Olympia, Serge Reggiani revient chanter comme aux belles heures de ses débuts. Le public fidèle applaudis les refrains anciens et les nouveau et le chanteur avouera son émotion devant tant de ferveur.

Johnny

Deux ans après son triomphe au Parc des Princes,
Johnny Hallyday retrouve à Bercy une salle à sa mesure.

UN ART VİVANT.

Parmi les événements qui animent l’actualité de cette année, deux spectacles sont à signaler. L'un réunit des dizaines de milliers de fans sur l'hippodrome de Longchamp : les Rolling Stones prouvent une fois de plus qu'ils sont le plus grand groupe de rock'n'roll de la planète. Mais, n'en déplaise aux Stones, Jean-Michel Jarre a devant lui plus de monde encore! Ce 14 juillet, à Paris, il présente un "concert pour la tolérance"; ce spectacle lui a été inspiré par le parlement européen qui a fait de la tolérance son cheval de bataille cette année-là, et ils sont plus d'un million à admirer les images de synthèse qui zèbrent le ciel au rythme d'une musique faite de calme et de passion. La liste ne serait pas complète si nous n'évoquions pas un véritable phénomène international : l'alliance, pour le disque, de Céline Dion et de Jean-Jacques Goldman. La légende veut que Goldman ait déclaré un jour : "Composer pour Céline Dion ? C'est quand elle veut, où elle veut." La proposition n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde : ils chantent en duo "Les derniers seront les premiers" et "J'irai où tu iras".A l'arrivée, un album intitulé "D'eux"et l'une des plus grosses Ventes de disques tant en France qu'à l'étranger. Le retour sur disque d'une autre Québécoise, Diane Tell, est plus discret quant aux chiffres de ventes, mais tout aussi talentueux. On y retrouve douze chansons sous un titre triplement évocateur et tendre :" Désir, Plaisir, Soupir". Décidément, la chanson francophone est bien vivante!

Jean-Michel Jarre
"Concert pour la tolérance"

Céline Dion et Jean-Jacques Goldman
"J'irai où tu iras"

PASCAL OBISPO.

Depuis la sortie de l'album "Plus que tout au monde", Pascal Obispo est l'un des rares nouveaux talents à avoir rencontré un réel succès populaire et commercial.

LA DÉCOUVERTE DES BEATLES.

Pascal Obispo un fana de sport devenu chanteur.

Pascal OBISPO Dès son adolescence, Pascal Obispo a bénéficié de solides dispositions pour la musique, ce qui ne l'a pas empêché, au début, de vouloir faire carrière dans le sport. Originaire de Bergerac, où il est né le 8 janvier 1965, Pascal grandit à Bordeaux où son père est footballeur professionnel dans la prestigieuse équipe des Girondins. Il lui arrive parfois d’assister aux séances d'entraînement des joueurs, mais il se démarque de l'exemple paternel en s’intéressant au basket-ball. Il faudra quelques années et son installation à Rennes, en 1978, pour que Pascal prenne conscience de ses aptitudes en matière de musique. Ses goûts sont éclectiques puisque, aux côtés de Claude François et de Michel Polnareff, on trouve le groupe Police ou encore les Beatles dont l'influence est pour lui décisive : "Tout découle d'eux... C'est parfait, c'est ce qu'il y a de mieux", déclare-t-il.

TOMBÉ POUR ELLE.
Une distribution prestigieuse.

pascal-obispo Ce troisième titre extrait de l'album "Un jour comme aujourd'hui" est sans doute la composition la plus originale d'un disque très riche, enregistré entre Paris, Capri, et le célèbre studio Abbey Road, à Londres. Pour l'original, Obispo n'avait pas souhaité souligner sa mélodie à l'aide des arrangements de violons auxquels il nous avait habitués. La sobriété de l'ensemble trouvait cependant son équilibre dans la prestigieuse "distribution" de musiciens recrutés pour l'occasion : le bassiste Pino Palladino, accompagnateur habituel de Paul Young; Neil Conti, batteur du groupe Prefab Sprout; jean Mora, claviériste des Innocents; Hugh Burns et Pierre jaconelli, respectivement guitaristes de George Michael et d'Axel Bauer. Quant aux chœurs, ils étaient signés Zazie, amie aussi fidèle que talentueuse.

UN BASSİSTE DEVENU CHANTEUR.

Pascal Obispo Au début des années quatre-vingt, Rennes est un véritable vivier de musiciens. Vers l'âge de dix-huit ans, Pascal Obispo commence à jouer avec des formations locales. Son rôle est modeste tout d'abord, car il se contente de tenir la basse. Au moment où il doit réviser son baccalauréat, son groupe est invité à se produire en première partie de Marc Seberg et de Killing Joke. Ce n'est peut-être pas l'idéal au plan scolaire, mais ces premières expériences sont loin d'être inutiles, puisqu'elles lui donnent l'envie de chanter : "À chaque fois qu'on voulait essayer un chanteur, je me glissais et je proposais aux autres de faire moi-même les maquettes à la maison." Cette politique finit par payer, Pascal devient bientôt le vocaliste attitré de Senzo, un ensemble fondé par un ancien membre du groupe Marquis de Sade, Franck Darcel. Le succès rencontré localement par Senzo permet alors à Pascal Obispo de participer activement à la réalisation d'un album du groupe.

LE GOÛT DES VRAİS İNSTRUMENTS.

Après ça, j'ai eu une étincelle, explique Pascal, et j'ai vraiment commencé à faire des chansons." Alors que nombre de ses contemporains préfèrent évoquer en musique leurs états d'âme, Obispo compose à tour de bras des ballades gaies et des titres rythmes. À l'automne 1991, ses chansons sous le bras, il fait le tour des maisons de disques; il est accueilli par la marque Epic qui perçoit toute l’originalité de sa démarche et lui laisse les coudées franches lorsqu'il s’agit de graver son premier album solo, "Plus que tout au monde". "Je suis né avec les années quatre-vingt", les boîtes à rythme et les synthés, raconte Obispo. Mais pour moi, la vérité de la musique n'est pas là. Elle est dans le silence et dans les vrais instruments."

UNE BOULİMİE DE TRAVAİL.

D'emblée,le public est séduit par la richesse des arrangements, la finesse de la production, la maturité des textes et l'émotion de la voix d'Obispo."Plus que tout au monde", le premier single tiré de l'album, se vend très bien, tandis que "Tu vas me manquer" devient le titre français le plus programmé à la radio en 1993. Ce succès ne fait qu'amplifier la boulimie de travail de Pascal Obispo qui se met à composer pour Zazie et travaille à l'écriture de son deuxième album tout en redécouvrant les joies de la scène. La sortie de "Un jour comme aujourd’hui", en octobre 1994, fort bien accueilli par la critique, réjouit Pascal. Pour lui, l'année 1995 est chargée : pendant que les 45 tours extraits du disque se succèdent sur les hit-parades, il effectue une longue tournée à travers la France. Visiblement, pour Pascal Obispo, le succès est là pour durer.

UN NOUVEAU POÉTİQUE.

La route, l'eau, la mer, autant d'éléments simples et quotidiens qui inspirent une chanson française au fort goût de poésie.

PARİS-SUR-MER.

New wave version française

La variété anglaise n'a décidément pas fini d'influencer les chanteurs de chez nous! Si Michel Polnareff laissait percer dans ses mélodies l'influence des Beatles il y a trente ans, la" new wave" des années quatre-vingt a de toute évidence bercé l'adolescence musicale de Love Bizarre. Dès son premier album en 1991, Love Bizarre montre cependant qu'il sait s’affranchir du modèle britannique. Melting pop, publié l'année suivante, est plus personnel encore et attire l'attention du label Wotre Music qui décide alors de produire Love Bizarre. Le résultat sort chez les disquaires à l'automne 1994 : il s'agit de l'album "Paris-sur-Mer".

XXL.

Le disque du retour.

XXL
Après l'échec du film Giorgíno de Laurent Bot tonnat, dont elle était l'héroïne, Mylène Farmer reprend le chemin des studios en 1995, quatre ans après la sortie de son dernier disque, "L'autre". Pour cette jeune femme de trente-quatre ans, jusqu'alors gâtée par le succès, la réussite de son nouvel album "Anamorphosée" est primordiale. Installée à Los Angeles, Mylène en a profité pour passer son permis de conduire entre deux séances d'enregistrement. C'est peut-être ce qui lui a donné l'énergie qui émane du premier 45 tours extrait de l’album, "XXL". Sur fond de hard-rock, la chanteuse y évoque son immense besoin d'amour avec la passion et l'ambiguïté qu'on lui connaît. Pour une fois, le clip associé à la chanson ne sera pas signé Boutonnat. L'expérience de Giorgíno y est-elle pour quelque chose ? En tout cas, c'est à Marcus Nispel (un réalisateur qui a déjà travaillé pour Elton John, Janet Jackson et George Michael) que l'on doit la superbe image de la version télé de "XXL".

LA MER N'EXİSTE PAS.

Le flux et le reflux de l'existence.

art-mengo Pour son troisième album, Michel Armengot plus connu sous le nom d'Art Mengo - s'est enfermé de longs mois dans le studio qu'il s'est fait installer au cœur du quartier Saint-Cyprien, dans sa bonne ville de Toulouse. Comme par le passé, depuis le succès, en 1990, de "Un 15 aout en février", il travaille en étroite collaboration avec son beau-frère Patrice Guirao. "Je ne lui commande pas de textes, précise le chanteur dans le magazine Chorus. Il m'apporte ce qu'il veut. Je m'accapare les paroles ou bien ça ne n'évoque rien." Cette fois, le premier texte que lui soumet Guirao s'intitule "La mer n'existe pas "et Art Mengo y associe une musique au rythme du flux et du reflux de la mer, si évocateurs des aléas de l'existence. Comme pour le reste de l'album, qui ernpruntera d'ailleurs son titre à la chanson, Art Mengo a presque tout réalisé lui-même, de la batterie jusqu'aux chœurs.



LARSEN.

Le reflet d'une sérénité.

Zazie
Zazie a débarqué telle une étincelle dans la chanson française en 1993, en devenant la Révélation féminine aux Victoires de la musique. Il est difficile de se remettre d'un tel succès des le premier disque (Je tu ils). C'est du moins ce que tout le monde pense. Le deuxième album est donc attendu avec impatience. Il sort en septembre de cette année sous un titre qui affiche la sérénité de l'artiste : "Zen!". Dans un entretien accordé» à la revue Platine, Zazie déclare : "Le premier album, que je revendique toujours, est le reflet de ce que j'étais : quelqu'un d'un peu plus fou qu'aujourd'hui, qui partait dans tous les sens. Je suis toujours spontanée, mais le deuxième est le reflet d'une période plus resserrée, plus sereine aussi." La plupart des chansons évoquent le plaisir et la difficulté d'aimer.

LES EAUX DE MARS.
Des eaux sans frontières.

atlantique Refrains et mélodies ne connaissent pas de frontières, c’est bien connu. Avec "Les Eaux de mars", cette vérité trouve une illustration vivante. Écrit par Antonio Carlos Jobim, l'un des compositeurs brésiliens les plus doués de sa génération, Aguas de Marco devient rapidement un classique de la chanson brésilienne dans les années soixante. La version de la chanteuse Elis Regina fait le tour du monde. Georges Moustaki, amoureux de cette musique, rencontre son auteur à New York et Jobim lui permet d'adapter sa chanson en français. L'auteur du "Métèque" ne connaît pas le portugais et se fait traduire le texte; il découvre qu’il s’agit d’une suite de mots ayant la particularité de "sonner" joliment dans leur langue d'origine, mais de ne pas dire grand chose en français. Il interroge alors Jobím sur le sens de sa chanson : "Il n'y en a pas, lui répond celui-ci, on est au mois de mars et on observe toutes les transformations de la nature, c'est tout." Moustaki écrit alors une adaptation que le groupe Atlantique reprend en 1995 avec succès. Refrains et mélodies ne connaissent pas de frontières, c’est bien connu.

POP SONG.

Comme un air de famille.

zazieé
Il y a quelques mois, Zazie déclarait dans les colonnes du magazine Platine (novembre 1995) :"Il y a des gens dont je me sens proche, comme Vallée. Je la connais très bien, c'est une amie. Nous avons le même âge, nous avons vécu les mêmes choses : il est normal que nous appartenions à la même mouvance, que nous voulions nous exprimer sur des thèmes proches." Ajoutons à cela que Vallée et Zazie ont un petit air de famille, et on comprendra que la profession se soit empressée d'établir un parallèle entre les deux jeunes femmes lorsque la première a publié son album Pop songs en septembre 1994.La chanson qui s'est affirmée sur les radios au bout de quelques mois n'était autre que la première de ces "pop songs", intitulée... Pop song.

SUR LA ROUTE.

Le chemin de l'amour et du succès.

depalmas
Il aura fallu six ans à Gérard De Palmas pour séduire le public français. En 1988, il arrive tout droit de la Réunion avec une guitare-basse dans ses bagages. Six ans plus tard, il se présente au Concours pour la musique de demain organisé par la chaîne de télévision M6. Le jury est présidé par Francis Cabrel, et Gérard remporte le premier prix, ce qui lui permet d’enregistrer son premier album. Il choisit de jouer avec les musiciens qui l'accompagnent sur scène depuis plusieurs mois. L'ensemble est l'une des plus belles réalisations de l'année. "Sur la route" est très rapidement plébiscité par l'ensemble des radios. Le public découvre alors cet artiste rare qui sait conjuguer sensibilité et talent avec une sobriété et une légèreté qui devraient inspirer bon nombre de jeunes chanteurs. Si la route qu'il évoque est celle de la Vie et de l’amour, on peut affirmer que c'est aussi celle du succès qui lui est ouverte pour longtemps.

CHACUN SA ROUTE.

Tonton David, alias David Grammont, a décidé depuis ses débuts de s’écarter des clichés sur la banlieue en prônant la sincérité, l’humour et l’engagement aux côtés des opprimés.

UN ARTİSTE TRÈS ENGAGÉ

Tonton David
Né dans le XVéme arrondissement à Paris, il revendique haut et fort ses origines réunionnaises et ne fait pas mystère de son adolescence passée en banlieue parisienne. Mais ce qui séduit avant tout chez Tonton David, c’est la sincérité qu'il met en avant lorsqu'il évoque dans ses textes les différents aspects de la vie en banlieue. À l'heure où cet univers suscite beaucoup de commentaires dans l'actualité, il est important de noter que la vision du chanteur est loin des clichés publiés par les journaux. Il ne nie pas la part de violence et d'injustice qui fait force de loi dans les banlieues, mais, grâce à sa musique et à ses textes soignés, Tonton David en donne une image plus mesurée. Depuis le succès de "Peuples du monde", il déroule ses convictions tout au long de son répertoire. Dans "Chacun sa route",on retrouve l'affirmation que la tolérance et l'acceptation de l'autre sont nécessaires pour vivre ensemble sur cette terre. Pourtant," Chacun sa route" ne figure sur aucun album de Tonton David. En effet, ce titre a été composé pour la bande originale du film de Thierry Lhermitte, "Un Indien dans la ville", l'un des plus gros succès du cinéma français de ces vingt dernières années. Cela a permis à Tonton David de séduire un plus large public. En 1995, il sort un nouvel album intitulé "Récidiviste". Au fil des chansons, on retrouve son univers habituel. Dans l'un des titres phares,"Pour tout le monde pareil", il déclare que "les chances que nous possédons au départ sont les mêmes, et que les rayons du soleil et l'air que nous respirons appartiennent à chacun d'entre nous". Pourtant, il serait injuste de penser que Tonton David souffre d'angélisme face aux injustices de ce monde. Ses refrains proposent également le refus de la loi du plus fort et une forme d'affrontement avec les institutions si nécessaire. Mais son combat est également très clair 1orsqu'il s'agit de lutter contre la violence gratuite et l'usage des drogues dures. On le voit, Tonton David est un artiste au sens propre du terme. Bien ancré dans son temps, il n'entend pas rester inactif dans un monde où l'individu a peu de place. Derrière l'humour et la revendication perce toujours l'humanisme.

indien dans la ville

UNİVERSEL.

Tonton David n'est pas un artiste isolé et il s'associe régulièrement avec d'autres chanteurs. Pour les Restos du cœur, il chante aux côtés de Valérie Lemercier, et pour l'émission Taratata, on peut l'entendre avec France Gall, Liane Foly ou encore Charles Aznavour. Julien Clerc fait appel à lui pour l'enregistrement d'une chanson,"Free demo". Dans son dernier album, Tonton David réunit quantité d'artistes dont Tyrone Downie, un ancien membre du groupe de Bob Marley. La chanson "Fugitifs" est l'occasion de créer un duo magnifique avec le chanteur de raï algérien Cheb Mami. À l'instar de ses refrains, Tonton David se veut universel.

Francis Cabrel.
"La Cabane du pêcheur".

Francis Cabrel

La Cabane du pêcheur est une chanson de Francis Cabrel, 3ème piste de l'album "Samedi soir sur la Terre" sorti en 1994 et vendu à près de 4 000 000 d'exemplaires. C'est à ce jour l'album le plus vendu de l'artiste et le deuxième plus vendu en France. Elle est écrite par Francis Cabrel et Jean-Pierre Bucolo. Laurent Gerra parodie "La Cabane du pêcheur" avec la chanson intitulée "Ma Cabane au fond du jardin", sketch qui rencontre un franc succès en 2002 à l'Olympia. L'humoriste détourne l'idée de cabane refuge du poète en cabane répondant aux besoins naturels et servant de toilettes. Francis Cabrel n'apprécie pas la parodie et l'exprime dans une interview de Nicolas Poincaré dans l'émission RTL Soir du 28 janvier 2009 sur RTL : "Gerra m'imite à la perfection, mais je n'aime pas du tout la façon dont il détourne ma chanson. Je ne me reconnais pas. Je ne dis jamais un gros mot. C'est triste de ridiculiser ce texte, de le rendre graveleux, vulgaire… même si j'avoue que cela fait beaucoup rire autour de moi… C'est juste une réaction d'amour-propre par rapport à cette chanson. Sinon,j'adore quand il se moque de Céline Dion".