Dassin et Johnny

En vacances avec Johnny Hallyday, Joe Dassin profite de "l'été indien".

L'univers de la chanson sait respecter les idoles d'hier tout en ouvrant large ses portes aux nouveaux talents. Christophe et France Gall sont fidèles au poste, Johnny Hallyday et Joe Dassin confirment leur emprise sur le public populaire, tandis que les émissions de télévision révèlent les visages et les voix de Nicolas Peyrac et d'Alain Chamfort.

LES SOUBRESAUTS DU QUOTİDİEN.

Le millésime 1975 n'est pas dépourvu de ces grands événements qui font l'actualité, tant s'en faut, mais c'est peut-être dans le monde de l'image qu'ils sont les plus nombreux.

La Guerre civile

La Guerre civile s'installe au Liban.

HOLLYWOUD FAİT PEUR.

Chaque nouvelle année voit de grands noms disparaître et 1975 ne fait pas exception avec la mort de Pierre Fresnay et de Michel Simon. Plus inattendu sera le décès, aussi brutal que mystérieux, de Pier Paolo Pasolini, retrouvé sans vie le 1 novembre sur la plage d'Ostie, près de Rome. Le metteur en scène venait d'achever "Salà ou les Cent Vingt Journées de Sodome", qui dépeint la dernière république fasciste italienne sous son jour le plus cru. Les acteurs et les cinéastes peuvent mourir, pas le cinéma. Il se porte même plutôt bien. En France, la caméra continue d'explorer notre quotidien, cette fois grâce à "Cousin cousine" de Jean-Charles Tacchella. En Allemagne, ce sont les travers de la société qui sont analysés dans "L'Honneur perdu" de Katharina Blum. La nouveauté nous viendra d'Amérique où l'on n'envisage le septième art qu'en cinémascope, avec le frisson en plus. Après le succès de "L'Aventure du Poséídon" et de "La Tour infernale", le cinéma catastrophe fait recette; Hollywood confie à Stephen Spielberg la mission de pousser la peur plus loin encore, en opposant l'homme à la bête dans "Les Dents de la mer".

Bande Annonce du film
"Les Dents de la mer".

Bande Annonce du film
"Cousin cousine".

Bande Annonce du film
"l'aventure du poseidon".

Bande Annonce du film
"La Tour infernale".

LA MENACE DU CHÔMAGE.

chomage Malheureusement, il n'y a pas que sur les écrans que l'angoisse se cristallise. À travers le monde, il suffit qu'un conflit s’arrête pour qu'un autre éclate : au Liban, une guerre civile terriblement meurtrière prend le relais de celle qui s'achève au Viêtnam. Au Tchad, la situation n'est guère plus rassurante et la France y a son rôle à jouer, d'autant que l'ethnologue Françoise Claustre est toujours retenue en otage par les rebelles d'Hissène Habré. Soubresauts encore à travers la péninsule ibérique : à Madrid, au lendemain de la mort du général Franco, le nouveau souverain Juan Carlos promet de renoncer à la dictature, et les Espagnols se prennent à espérer un retour rapide à la démocratie, comme leurs voisins portugais. Les luttes sont sans doute plus terre à terre en France, mais elles n'en passionnent pas moins la classe politique. Les viticulteurs mécontents rappellent avec virulence au gouvernement de Jacques Chirac qu'il est temps de prendre en compte leurs intérêts à Bruxelles. Par ailleurs, les effets de la crise pétrolière commencent à se faire sentir : les chiffres de l’Insee sont formels, on compte désormais chez nous plus de 1 million de chômeurs, un chiffre qui alarme les travailleurs comme les politiques. De l'avis de tous, c'est un cap inquiétant qu'il ne faudrait en aucun cas dépasser!

TOUS EN SCÈNE.

Sur scène ou dans les boîtes de nuit, la chanson tient toujours la vedette auprès du public. Même le président de la République en redemande!

Ring Parade présenter par Guy Lux.

Bernard Pivot propose "Apostrophes".

jacques Martin et "Le Petit Rapporteur".

POUR TOUS LES GOÛTS:

Les journaux populaires s'attardent encore sur la séparation du couple Stone et Charden. Ils ne chanteront plus ensemble, mais on verra pourtant la chanteuse sur scène sous la direction de son ex-mari. En effet, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, à Paris, Éric Charden réussit à monter la comédie musicale qu'il a écrite et le public découvre l'aventure des premiers émigrants aux États-Unis qui débarquent de leur bateau, dont le nom donne son titre au spectacle : Mayflower. Un autre événement fait fureur au théâtre de Chaillot : Mégalopolis, la dernière production d'Herbert Pagani, mélange la chanson, la peinture et les effets spéciaux sous les yeux émerveillés des spectateurs. L'originalité et la créativité du chanteur d'origine italienne rencontrent un tel succès que le spectacle sera repris l’année suivante à Bobino. Un autre artiste atypique s'installe à la tête des hit-parades : Gérard ..... Manset sort de la confidentialité avec "il voyage en solitaire".A dater de cette année, son public sera toujours fidèle au rendez-vous malgré le refus du chanteur de faire de la scène. C'est sur scène que Chantal Goya veut revenir. Elle interprète une chanson écrite par son époux Jean-Jacques Debout, "Adieu les jolis foulards", inspirée d'une chanson antillaise, qui fera le bonheur des enfants... et des parents. Une deuxième carrière s'ouvre à la chanteuse. La chanson est aussi à l'honneur à l'Élysée et, à Noël, Claude François est invité par le président de la République à venir chanter devant les enfants du personnel de la présidence. Valéry Giscard d'Estaing s'est même mis au piano pour entonner "Stille Nacht" avec Clo-Clo. Le chanteur déclare à la presse : "En connaisseur, je peux dire que le président joue très bien."

Chantal Gaya

Chantal Goya chante Adieu les jolis foulards.

LES DÉBUTS DU DİSCO.

Ça ne s’appelle pas encore de la dance music, et pourtant ça se danse dans toutes les boîtes de nuit françaises : le disco fait une entrée remarquée dans les hit-parades. Les spécialistes sont divisés quant au lieu de naissance du genre. Certains affirment qu'il s'agit d’une création européenne avec Cerrone en batteur génial, et d'autres affirment que les Américains (encore eux !) sont à l'origine du phénomène. Toujours est-il que l’on danse sur les voix féminines venues d'outre-Atlantique. Le trio Labelle, avec Lady Marmelade, propose l'amour avec un refrain en forme de question : "Voulez-vous coucher avec moi ce soir?" Citons également "Never can say goodbye" dans la version, non pas des Jackson Five, mais de la séduisante Gloria Gaynor Quant au "Shame shame shame" asséné par Shirley and Co, il est bientôt parodié par Henri Salvador en "j'aime j'aíme j'aime... tes genoux! " Pour ceux qui boudent le genre, il reste une nouveauté étrangère : le reggae jamaïcain de Bob Marley, qui séduit un large public avec "No woman no cry."

"Voulez-vous coucher avec moi ce soir?"

"Never can say goodbye".

Gloria Gaynor Quant au "Shame shame shame".

Henri Salvador
"j'aime j'aíme j'aime... tes genoux!".

NOİR. C'EST NOİR!

Michel Simon

L'année est assombrie par plusieurs disparitions dans le monde du spectacle et de la chanson, notamment celle du chanteur Mike Brant, il avait déjà tenté de mettre fin à ses jours en novembre de l'année passée. Ses amis le croyaient remis de ses angoisses, mais Mike se jette du haut d'un balcon du XVIe arrondissement à Paris. Il était âgé de 28 ans. Michel Simon, lui, a 80 ans quand il disparaît. Il disait : "Je suis né en 1895, et, comme un malheur ne vient jamais seul, cette année-là, les frères Lumière inventaient le cinéma!" il nous laissera plus de cent films et quelques chansons qu'il interprétera sur la scène de l'Olympia en 1960 dont "Mémère", enregistrée en 1962.

Mike Brant

Mike Brant.

Jacques Higelin.

JACQUES, L'OİSEAU DE NUİT.

Jacques Higelin

Un disque tourne sur les platines des amateurs d'émotions nouvelles en chanson. Sur la pochette on peut lire :BBH 75.La voix unique et râpeuse . Elle sort comme un cri d'amour jeté à la face de l'humanité tout entière ..Mais le succès n'est pas encore au rendez-vous. Jacques Higelin, comédien et chanteur,humaniste et imprévisible, décide d'enregistrer un nouveau 33 tours. Malgré le soutien des amis, Albert Koski le producteur fidèle, Claude Dejacques l'accoucheur artistique le plus respecté de la profession, il est difficile de trouver les moyens nécessaires. ll faut ajouter à cela la façon de travailler de jacques Higelin :il préfère passer la soirée à chanter avec des amis ou disparaître durant plusieurs jours avant de se cloîtrer en studio pour enfin graver ce qui va devenir son nouvel album, "Irradié". Les nuits sont longues, mais fructueuses. Claude Dejacques se souvient :"ll est 5h30 (du matin).Jacques ne devrait pas tarder. ll entre, tout excité, joyeux. On dirait qu'il a dormi dix heures. Il n'a pas dormi. “Venez! Venez dans le studio. j'ai un truc j'ai trouvé." [...] Dehors, il pleut toujours. Le jour va se lever à travers des reflets d'acier. “Est-ce que ma guitare est un fusil ?", chante jacques." Le disque n'est pas un succès commercial, mais la plupart des chansons deviendront des "classiques" que jacques Higelin interprète encore aujourd'hui sur son terrain favori, la scène.

JOE DASSİN.

Joe Dassin

Pour ce brillant étudiant en ethnologie, la chanson n'était au départ qu'un passe-temps qui deviendra peu à peu une vocation.

JEU DE MOT FATAL.

21 août 1980, de l'autre côté du globe, à Tahiti. Joe Dassin est à table avec des proches, parmi lesquels son ami et parolier Claude Lemesle : "Dans le restaurant où nous étions, il y avait un buffet magnifique. Joe me montre du doigt des poissons fort appétissants, en particulier des filets de raie. Je me tourne vers lui et je lui dis : “Bien sûr! C'est la raie buffet !” Au même moment, Joe s'effondre, foudroyé par une crise cardiaque. Je regretterai toute ma vie de lui avoir infligé un si mauvais jeu de mot au moment où il nous quittait." l'émotion de Lemesle, telle qu'elle transparaît dans ce témoignage pudique, donne la mesure de l'amitié que Joe Dassin suscitait autour de lui. S'il est un artiste qui a toujours eu le plus profond respect pour son métier sans pour autant se prendre au sérieux, c’est bien lui. Ce succès, il le devait pourtant à son talent, ou plutôt à la multiplicité de ses talents.

UNE FAMİLLE D'ARTİSTES.

famille Plusieurs bonnes fées se sont penchées sur le berceau du fils aîné de la famille Dassin, né à New York le 5 novembre 1938. Son père, Jules, devient vite l'une des gloires d'HollyWood. Quant à Béa, sa mère, elle est violoniste classique. Au cours de son adolescence, Joe vivra en Angleterre, en Suisse, en Italie et en France, apprenant au passage les langues des pays qu'il traverse. Élève doué, il passe son bac à 16 ans, à Grenoble, avant de retourner aux États-Unis pour y entrer à l'université. Curieusement, c'est là qu'il effectue ses débuts dans la chanson française en chantant du Brassens pour ses camarades.

LE CULTE DE L'AMITIÉ.

Toute la carrière de Joe s'est déroulée sous le signe de l'amitié. À commencer par celle qui le lie à Jacques Plait, son directeur artistique. La première trouvaille de Plait, c'est d'avoir convaincu Joe de chanter "Les Daltons", une composition que le chanteur réservait à Henri Salvador. Par la suite, "Marie-Jeanne", "La Bande å Bonnot"," Siffler sur la colline", "Les Champs-Élysées" vont confirmer que Plait et Dassin forment un tandem gagnant. Au fil des années, le cercle des fidèles de Joe ne fait que s'agrandir et la bande à Jojo comprend bientôt Claude Lemesle, puis Carlos et Dave. Dans un même temps, les ventes de ses disques ne font que grossir. Georges Brassens le lui a d'ailleurs prédit un jour en lui écrivant à la veille d’un récital à l'Olympia : "Tu mérites ton succès qui va aller en augmentant de jour en jour." Avec "L'Été indien", Joe connaît la consécration. Il se demande alors comment faire mieux.La maladie va répondre à cette question. Après plusieurs alertes, le chanteur décide de quitter quelques semaines sa maison des Yvelines pour prendre des vacances en Polynésie. C'est là que le destin mettra un point final à l'une des carrières les plus fabuleuses de la chanson.

Joe dassin2

Carlos, l'un des piliers de la "bande à Jojo".

UNE ANNÉE DE GENS HEUREUX.

Avec sérénité, les chanteurs nous embarquent dans des ballades qui célèbrent l’amitié et les joies simples.

LE SUD,En anglais, on dit South.

ferrer Il a chanté qu'il voulait être Noir dans les années soixante, et il a toujours avoué son amour pour la musique noire-américaine et son admiration pour la chanson française "écrite", comme celle de Léo Ferré. Après les succès de Mírza et du Téléfon, il était parti vivre en Italie, son pays natal. Mais il en revient en déclarant que "la vie là-bas est pire qu'íci". En 1972, il chante "La Maison près de la fontaine "et, après ce succès, semble vivre une période creuse .Pourtant, trois ans plus tard, il enregistre un nouvel album avec le groupe "Ice", composé de musiciens américains. L'album s'intitule Nina and Radiah. Toutes les chansons sont chantées en anglais, sauf "Le Sud!" Il raconte qu'à l'époque il vivait avec des Anglais et des Américains et qu'il ne parlait que leur langue. "Le Sud" a d'ailleurs été d'abord écrit en anglais et Nino Ferrer enregistre les deux versions ."Le Sud"se vendra à plus d'un million d'exemplaires.

SEÑORİTA.
Il jouait du piano...dans les airs.

Christophe2 En 1973, Christophe avait déjà enregistré ses textes sur des musiques de Jean-Michel Jarre. Mais il faudra attendre le succès "des Mots bleus" et de "Señoríta" pour qu'il réapparaisse à la télévision dans les émissions de variétés. Surtout, il lui est à nouveau possible de rencontrer la ferveur du public sur la scène de l'Olympia. Avec la complicité de Jean-Michel Jarre, il présente un spectacle très original. Lumières psychédéliques, fumigènes, les spectateurs découvrent un Christophe très éloigné de ce que certains appellent un "chanteur à minettes!" Le clou du spectacle est réalisé par le magicien Dominique Webb : Christophe s'envole dans les airs avec son piano!

JE T'AİME TU VOİS.

Une déclaration rude et sensible.

Daniel Guichard Depuis que "La Tendresse" et "Faut pas pleurer comme ça" lui ont indiqué vie à suivre, Daniel Guichard a abandonné sa casquette et son accordéon pour enfiler un costume de chanteur de charme un peu bourru; Après avoir puisé dans les répertoires de Jean Ferrat et de Patricia Carli, il se penche sur le travail d'autres grands noms de l'écriture en chanson. Jusqu'alors, Jacques Demarny n'a connu le succès qu'à travers Enrico Macias, dont il est l'auteur attitré : au fil des ans, "Enfants de tous pays", "Notre place au soleil", "Ouvre ta main et donne" et "Noël a Jérusalem" ont consacré les efforts du tandem. Demarny a bien écrit "Après tant de souvenirs" pour Gérard Lenorman, mais ce titre est resté inédit. Il n'en sera pas de même pour "Je t'aime tu vois". Cette belle déclaration amoureuse consacre immédiatement sa collaboration avec Daniel Guichard, mais aussi avec le compositeur Robert Assous. Pour l'anecdote, ce dernier connaîtra un autre succès en 1975, dans un tout autre registre, avec Carlos et "Viens dans mon igloo", sur des paroles de Claude Lemesle.

J'Aİ ENCORE RÊVÉ D'ELLE.
Le rêve de l'été.

il était une fois L`année ne manque pas de slows, mais "J'aí encore rêvé d'elle" est sans nul doute le slow de l'été. Avec cette chanson, "Il était une fois" connaît son plus grand succès. Apparu en 1970 et composé de six personnes, le groupe est mené par Richard Dewitte (batterie et chant) et, surtout, par Serge Koolenn (guitare et chant) et Joëlle Morgensen(chant). Richard et Serge avaient déjà créé deux formations. Avec les Jelly Roll, ils accompagnaient Michel Polnareff en tournée lorsqu'ils rencontrent Joëlle, une jeune chanteuse d'origine américano-danoise. Avec trois autres musiciens, ils décident de créer un nouveau groupe. "Il était une fois" connaîtra assez rapidement le succès en 1971, ce qui lui permettra de figurer en première partie d'Adamo à l'Olympia la même année. Si les débuts sont éclatants et prometteurs, l'orchestre décide pourtant de se dissoudre en 1980. Ses membres tenteront de faire carrière séparément avec des fortunes diverses. La chanteuse aura une fin tragique : elle sera retrouvée morte d’une overdose en mai 1982.

LA DÉCLARATİON.

Une année d'amour.

France gall
Qu'il est loin le temps où France Gall susurrait son amour des sucreries et martelait ses griefs contre l'inventeur de l'école! C’est dans ce même temps que le jeune Michel Berger,fils d'un professeur de médecine, choisissait de sa vie à la musique et à la chanson. Avec le recul, on se dit que leur rencontre était inévitable. Quoi de plus logique alors que d'enregistrer une première chanson qui s'intitule La Déclaration ? C'est en 1974, le soir second tour des élections présidentielles, que France Gall apparait sur les écrans de télévision en chantant cette chanson qui restera dans les programmes des radios durant plusieurs mois. Début 1975 on peut d'ailleurs entendre une autre chanson écrite par Michel et chanté par celle qu'il épousera l'année suivante :"Mais aime-la" pointe à la neuvième place du hit-parade de Europe 1. Pour être complet, ajoutons que Michel Berger sort également un 45 tours où il chante 'L'amour est là".1975 est une année amoureuse!

LES MOTS BLEUS.
Christophe, le retour.

Christophe Après l'énorme succès d'Aline en 1965 et les tournées qui ont suivi, Christophe décidait de tout arrêter à la fin des années soixante : "J'ai choisi l'arrêt, car j'avais énormément peur de ne pas savoir faire comprendre au public ce que je désirais.[...]J'avais envie de créer des chansons dans lesquelles je pourrais m'exprimer plus franchement, plus librement et plus profondément. Mais le public allait-il me suivre ?" (cité par François Jouffa, dans Vinyl fraise). C'est avec le compositeur Jean-Michel Jarre que Christophe redécouvre le plaisir de chanter et d'être compris par ses fans. Notons que la chanson figure aussi dans l'album "Urgences", réalisé au profit de la lutte contre le sida, dans une interprétation d'Alain Bashung.

MADONA, MADONA

Avec le soutien de Clo-Clo.

claude François et Alain Chamfort
Alain Chamfort était produit par Claude François.C'est lui qui l'a découvert et propulsé sur le devant de la scène depuis quelque temps déjà. Son dernier grand succès date de l'été 1973 "L'Amour en France" s'est arraché à plus de 400000 exemplaires. Cette année-là, il est obligé d'ïnterrompre la tournée d'été qu’il effectue en compagnie de Clo-Clo. Le rythme imposé par la vedette est trop soutenu. Mais Claude François continue de le suivre avec attention. Il déclarera dans son journal Podium : "Je n'ai pas choisi mes poulains pour gagner de l'argent. Je les ai choisis parce qu'ils ont du talent et que je suis sûr de pouvoir les aider à réussir. Je suis aussi exigeant et maniaque que pour moi-même." En 1975, le travail paie toujours, et le succès est au rendez-vous pour Alain Chamfort avec sa chanson Madona Madona.

SO FAR AWAY FROM L.A.

Le masque d'un homme de cœur

Nicolas Peyrac
Michel Fugain n'est pas le seul chanteur français à avoir renoncé à ses études de médecine pour se lancer dans une carrière artistique : il a été imité par Nicolas Peyrac. La comparaison s'arrête là car les deux hommes possèdent des styles bien à part .Autant Fugain est exubérant, autant Peyrac cache sa fougue derrière une apparence de sagesse. Ce masque a d'ailleurs troublé Claude Dejacques qui, après une première rencontre mitigée, a fini par aider Nicolas à déployer ses ailes: "Franchement, je ne savais pas d'où ce grand-là sortait tous ces mots, ces airs simples, assemblés d'une façon tout à fait personnelle. Je l'ai compris trop tard: d'une enfance partagée, d'un certain exil, d'une vue du cœur naturelle, brutale parfois" Un air simple et des mots qui touchent au cœur c'est précisément la description de "S0 far awayfiom "L.A ,la chanson qui allait conduire Nicolas Peyrac au succès.

LES VACANCES AU BORD DE LA MER.


L'enfance est un formidable terrain de jeu pour le poète et le chanteur c'est dans ses souvenirs que Michel Jonasz plonge sa plume et qu'il en extrait l'émotion a l'état pur "Avec mon père, ma sœur, ma mère ...."

Dave

Les Vacances au bord de la mer nous embarquent dans l'univers de la famille lors des habituelles vacances... au bord de la mer. Michel Jonasz choisira souvent de nous raconter des épisodes de sa vie personnelle. Mais que cela soit des tranches d'enfance ou d'adulte, il sait toujours frapper juste. Lorsqu'il débarque dans le paysage de la variété française, il se glisse dans le sillage des plus grands qu'il admire : Brassens, Brel, Ferré ou Aznavour. Comme eux, il choisit de traquer toutes les émotions quotidiennes qui sont universelles. La famille est alors un formidable terreau. Il y consacrera d'ailleurs une chanson en 1978 intitulée tout simplement "La Famille"! Michel est né en 1947, à Drancy, dans la banlieue parisienne "Deux p'tits mômes et deux grandes personnes/Une dizaine d'étés et d'automnes/On a vécu là tellement bien/ À Drancy derrière Pantin..." Au hasard des chansons et des rares interviews que Michel Jonasz accorde, on apprend que la musique que l'on écoute à la maison est celle de la Hongrie «pays d'origine de ses parents. Violons tziganes, chansons traditionnelles que fredonne sa mère, il en gardera un sens de la mélodie et un goût pour les histoires qui touchent au cœur. Il serait injuste de réduire le chanteur aux origines de ses parents, d’autant que le jeune Jonasz goûte tout autant la musique hongroise que la chanson française et le twist qui fait fureur durant les années soixante. Il créera un premier groupe avec un ami, "Les Lemons", puis un second groupe plus connu, "Les King Set". Malgré un succès d'estime, il ne peut pas vivre de la chanson et gagne alors sa vie en vendant des chaussures ou au volant d'un véhicule de livraison sans pour autant abandonner son désir de chanter. C'est avec la complicité, entre autres, de Pierre Grosz, Franck Thomas ou Jean-Claude Vannier qu'il enregistre un premier 33 tours en 1974. On y trouve "Super nana" et "Dites-moi", deux titres qui connaîtront le succès. L'année suivante, il sort un deuxième album qui porte le titre d'une chanson : "Changez tout". C'est dans cet album que se trouvent "Les Vacances au bord de la mer". Le public se reconnaît dans l'évocation de cette famille modeste qui a juste de quoi payer le prix d'une location et qui "regardait les autres gens/Comme ils dépensaient leur argent".

On avait deux pièces, la cuisine et une chambre, et je me souviens, depuis mon lit d'enfant, que j'entendais ma mère chanter des chansons hongroises, et c'était très émouvant. [...] Les mères qui chantent, et comment elles chantent, on n'imagine pas l'influence qu'eIles ont! Pour moi, la musique c'était ça, parce que c'était beau, émouvant et triste en même temps...