mariage Sheila et Ringo

Claude François lève son verre au bonheur de Sheila et Ringo.

Dans un monde qui se remet en question chaque jour davantage, les artistes ne manquent pas de sujets de réflexion. Face à ceux qui, comme Maxime Le Forestier, évoquent le retour à la nature, d'autres s'interrogent sur les travers de nôtre société, à l'instar de Michel Delpech. Sans oublier l'amour, thème central de la chanson, qui préoccupe autant Sheila et Ringo, puis Sylvie et Johnny.

MUTATİONS ET TURBULENCES.

Alors qu'éclate la crise pétrolière, les gouvernements en place ont bien du mal à faire face aux changements qui se font jour au sein de notre société.

la crise pétrolière

En Europe ou,comme ici aux Etat-Unis, la crise pétrolière crée un mouvement de panique chez les automobilistes.

UNE GUERRE ÉCONOMİQUE.

L'histoire des peuples s'est longtemps écrite au rythme des batailles qui marquaient les ambitions territoriales des plus puissants. Depuis la Seconde Guerre mondiale, on savait que les conflits pouvaient également être idéologiques et la lutte qui n'a cessé d’opposer les géants américain et soviétique après 1945 en apporte la preuve. Mais alors que l'Amérique avoue son impuissance militaire face à la résistance communiste au Viêtnam, voilà que surgit une nouvelle forme de guerre. En l'espace de quelques mois, le baril de pétrole brut voit son prix exploser. L'Occident réalise alors qu'il reste d'une fragilité extrême face aux producteurs d'or noir du Golfe ou du Venezuela.La guerre qui éclate au Moyen-Orient à l'automne ne fera qu'aggraver les choses.

CHANGEMENTS RÉALİSTES.

Ce retournement de situation conforte ceux qui dénoncent la société de consommation. Il faut faire des économies et brûler moins d'essence ? Il suffit de réduire le budget des armées, disent les écologistes, par exemple en renonçant à l'extension du camp militaire qui menace les éleveurs du Larzac. Les "Lip", ces ouvriers de l'horlogerie bisontine qui ont décidé de prendre en main leur usine pour éviter qu'elle ferme ses portes, parlent aussi de nouvelle stratégie économique. Il ne s'agit plus de rêver comme en 68, mais de penser concrètement et autrement. La gauche unie va profiter de ce mouvement lors des législatives, même si les électeurs reconduisent la même majorité. La décision de Michel Debré de supprimer les sursis d'incorporation au service militaire n'a fait qu’amplifier les mécontentements, et on a assisté un peu partout à des manifestations étudiantes et lycéennes qui rappellent un passé proche.

picasso

Picasso nous quitte.

GAFFES, SCANDALES ET PROVOCATİONS.

Les gouvernements ne réagissent pas toujours avec mesure à ces signes de mutation. Aux États-Unis, le président Nixon n'en finit pas de se débattre face au scandale du Watergate. Chez nous, on parle plus volontiers de "Watergaffe" lorsque des fonctionnaires de police sont pris la main dans le sac alors qu’ils truffent de micros les locaux du Canard enchaîné. Sur les écrans, de nouveaux talents mettent en scène les turbulences de la société. Bertrand Tavernier signe cette saison-là l'excellent "Horloger de Saint-Paul", tandis que Marco Ferreri provoque et dérange avec "La Grande Bouffe": une affiche de Reiser, des dialogues de Francis Blanche et des acteurs hors du commun pour une fable scatologique et morbide qui fera scandale.On ne touche pas impunément à l'un des tabous français les mieux ancrés, celui de la table!

LA GRANDE FAMİLLE DE LA CHANSON.

La vie à deux est une mine à refrains. Les couples de chanteurs deviennent les symboles positifs de la famille française. On fredonne les bonheurs, mais aussi les déchirements chanteurs.

spectacle de line Renaud

Le casino de Paris ouvre sa scène au spectacle de Line Renaud.

Line Renaud - "Paris-Line au Casino de Paris".

La bande Annonce de film "L'Emmerdeur".

Carlos.
"Tout nu, tout bronzé".

Jacques Brel.
"Le Far West".

Fernand Raynaud.
"Et vlan! Passe-moi l'éponge".

À LA VİLLE COMME À LA SCÈNE.

Dalida rencontre Alain delon Grâce aux émissions de variétés à la radio ou à la télévision, la France peut suivre sans mal la vie de ses vedettes. Et lorsque ces mêmes vedettes vivent en couple à la ville comme à la scène, le public est ravi. L'année commence avec un mariage au mois de février : Sheila épouse Ringo! Les deux époux rapportent de leur voyage de noces "Les Gondoles á Venise", une chanson qui sera le tube éternel du couple. De leur côté, Stone et Charden vivent toujours "L'Avenrura" avec, en prime, la venue d'un enfant. La petite famille plaît tellement au public que le cabinet du Premier ministre Pierre Messmer leur propose de figurer sur une affiche afin de symboliser la nouvelle famille française! Ils refusent... Johnny et Sylvie ne sont pas en reste. Ils enregistrent aussi leur première chanson ensemble : "J'aí un problème" est une formidable déclaration d'amour. À ceux qui ironisent sur ces couples apparemment sans histoires, une chanson apporte satisfaction :" Paroles, paroles "chante Dalida face à un Alain Delon complice dans le rôle du mâle beau parleur qui ne tient pas ses promesses. Et pour aller au bout du réalisme, Michel Delpech obtient un énorme succès avec "Les Divorcés". Le public est tellement séduit que le chanteur reçoit quantité de lettres lui demandant conseil pour... divorcer. La chanson ramène toujours à la réalité!





Dalida et Alain Delon.
"Paroles, paroles".

TOUT LE MONDE À LA CAMPAGNE.

Dalida rencontre Alain delon Mais toute la chanson ne se fait pas en couple. C. Jérôme continue de sillonner sans relâche les routes et les campagnes de France. Son dernier titre, "La Petite Fille 73", fait le bonheur de ses fans. Il chante sur scène plus de deux cents fois cette année-là. A Paris, Line Renaud présente une nouvelle revue qui porte son nom. Sur les affiches on peut lire : "Paris-Line au Casino de Paris." Et le Week-end, en prenant sa voiture pour se mettre au vert, on entend à la radio une nouvelle venue qui chante "Allez hop/ Tout le monde à la campagne" : après un passage au Petit Conservatoire de Mireille, Charlotte Julian ensoleillera ainsi les fins de semaines. Pendant ce temps, Brigitte Bardot passe des paroles aux actes, et décide de quitter définitivement le monde du cinéma. Elle vient de terminer le tournage de "L'histoíre très bonne et très joyeuse" de Colínot Trousse Chemise.








C.Jérôme - la Petite Fille 73".

Brigitte Bardot "Colinot Trousse-Chemise".

Dalida rencontre Alain delon

Dernier rôle au cinéma pour Birgitte Bardot dans "Colinot Trousse Chemise".

BRUXELLES POUR LES FRANÇAİS.

Les Rolling Stones connaissent l'un de leurs plus gros succès en France avec Angie, mais le public français ne pourra pas voir le groupe. En effet, le guitariste Keith Richards est sous le coup d'un mandat d'arrêt sur notre territoire. La police le soupçonne de consommation de produits illicites. La tournée 1973 ne pouvant faire une halte à Paris, les Rolling Stones décident de consacrer une soirée exclusivement aux Français. Ce concert a lieu le 17 octobre, au Forest National, à Bruxelles.L'année sera émaillée d'autres tubes étrangers. Citons tout d'abord "Walk on the Wild side" de Lou Reed, qui aura avec ce titre son succès le plus populaire. Mais l'événement sera créé par l'arrivée du nouvel album des Pink Floyd, "Money". Avec sa pochette où un rayon de lumière se décompose en passant à travers un prisme, Money fait découvrir une musique révolutionnaire pour l'époque. Avec l'utilisation de synthétiseurs et de bruitages, l'enregistrement durera neuf mois! Les Pink Floyd entameront une tournée européenne avec cinq concerts en France en 1974. Enfin, de l'autre côté de l'Atlantique, c'est Stevie Wonder qui est récompensé par l'Award du meilleur chanteur pop de l’année. Il triomphe avec "You are the sunshine ofmy life."

Pink Floyd.
"Money".

Lou Reed.
"Walk on the Wild side".

À LA RADİO, SUR SCÈNE ET EN PUBLİC.

En août 1973, une toute nouvelle émission de radio voit le jour : Le Super-Club RTL. C'est Monique Le Marcis (directrice de la programmation musicale) qui a l'idée de ce spectacle en direct. Pendant un peu plus de quatre années, tous ceux qui comptent dans la chanson française défileront sur la scène de ce nouveau rendez-vous. L'émission est enregistrée en public tous les samedis après-midi de 16 h 00 à 18 h 30. Le Super-Club fait figure de grande tournée puisque, chaque samedi, il investit une ville de province. Des milliers de spectateurs rythment l'émission par leurs cris, dans la grande tradition des fans en délire! Le tout est orchestré par l'animateur Sam Bernett qui accueille à la fois des vedettes confirmées et des jeunes inconnus qui font leurs premiers pas dans le métier. C'est ainsi qu'on a pu y entendre des débutants comme Nicolas Peyrac,Yves Duteil ou encore Alain Souchon. Le Super-Club RTL s'arrêtera à la fin de l'année 1977.

Maxime Le Forestier.

Peu de chanteurs peuvent prétendre avoir été le symbole de toute une jeunesse.Il y a plus de vingt ans et obtenir une Victoire de la musique aujourd'hui! Maxime Le Forestier est un oiseau rare.

DÉBUTS FRATERNELS.

Maxime le forestier Il est des parcours que l'on connaît presque par cœur tant ils font partie de notre patrimoine. Ainsi, la carrière de Maxime est exemplaire de par sa sincérité, son talent et de par la fidélité d'un public toujours plus grand. Les débuts sont prometteurs. Avec sa sœur Catherine, ils chantent ensemble, enregistrent deux 45 tours et obtiennent même une seconde place à la Rose d'Or d'Antibes. Leur duo fraternel s’appelle tout simplement Cat et Maxim. Ils évoqueront leurs années d'enfance et l'apprentissage de la musique et du solfège avec "La Petite Fugue", une chanson que Maxime réenregistrera en 1995. Catherine fera aussi un parcours en solo et remportera le Prix du festival de Spa, en 1971, avec "Au pays de ton corps". Maxime, de son côté, court le cachet dans les cabarets parisiens, rencontre Georges Moustaki, qu'il accompagne à la guitare, et sympathise avec Georges Brassens, qu'il considère comme un maitre.

Maxime Le Forestier,exprime le désir d'une vie sans béton, plus proche de la nature.

UN APPELÉ SUR LA SCÈNE.

Maxime le forestier

1969 est une année bien particulière. Maxime a 20 ans et il est appelé sous les drapeaux pour accomplir son service militaire. Il est affecté dans un régiment de parachutistes, puis à Paris. ce qui lui permet de quitter sa caserne le soir,à 18 heures. Une chance pour lui, puisque Georges Moustaki lui propose de faire sa première partie à Bobino. Il a juste le temps de se changer et d'être présent aux répétitions pour chanter ses chansons sur scène accompagné de sa guitare. Il gardera un souvenir plutôt désagréable de son passage à l'armée et en fera une chanson qui sera interdite sur les antennes. Malgré cette censure," Parachutiste" connaîtra une carrière exceptionnelle. L'époque est à l’antimilitarisme et Maxime en sera le symbole. Sincère et extrémiste, il ne mâchera jamais ses mots pour fustiger l'armée dans son ensemble. Gérard Violette, qui dirigeait le Théâtre de la Ville, à Paris, se souvient des exigences du chanteur à l'époque : "Maxime Le Forestier ne voulait pas voir un casque de pompier en coulisses, il ressentait ça comme une agression militaire". (cité par S. Coulomb et D. Varrod, Histoires de chansons, éditions Balland).

MİLLE DISQUES PAR JOUR.

Revenu à la vie civile, il signe un contrat avec Polydor. Son directeur artistique est Jacques Bedos, à qui l'on doit des enregistrements de Serge Reggiani et la découverte, entre autres, du chanteur Dick Annegarn. Jacques Bedos est une référence dans le métier; il croit au talent de Maxime malgré le peu d’enthousiasme de la maison de disques. L'album sort en décembre 1972 et le bouche à oreille fait merveille: le public jeune a enfin trouvé un chanteur pour exprimer sa révolte. Au début de l’année suivante, il se vend mille 33 tours par jour! En quatre ans, le chiffre atteindra les deux millions. Durant ces années il chantera dans toute la France, devant des salles combles. Le début des années quatre-vingt ne lui sera pas autant favorable, malgré une production de qualité. Mais Maxime Le Forestier retrouvera le succès avec "Né quelque part" en 1987 et, en 1996, il se voit décerner une Victoire de la musique. Une longévité qui ne doit rien au hasard, mais tout au talent.

SAN FRANCİSCO.
symbole de la maison bleue.

Les États-Unis exercent une véritable fascination sur toute une génération de jeunes juste débarqués des événements de mai 68. ll ne s'agit bien évidemment pas du fameux rêve américain de leurs pères où la société de consommation est un exemple. Le refus des conventions, le droit de vivre comme on l'entend et non plus selon les lois édictées par les États, voilà ce qui réunit la jeunesse contestataire des deux continents. En 1971 , Maxime Le Forestier s'envole pour la Californie avec sa sœur Catherine. Les 10 000 francs qu'elle a gagnés au Festival de Spa paieront le voyage. Là-bas fleurissent les communautés ouvertes à de nouveaux modes de vie où le partage fait figure de principe. "Une maison bleue" qui reste encore aujourd'hui le symbole des chimères d'une époque. Notons que la chanson a été reprise en kabyle par le chanteur Braïm lzri en 1982. Dans cette version, San Francisco est devenue Tizi-Ouzou!

Braïm lzri.
"Tizi-Ouzou!".

CHRONİQUES DU QUOTİDİEN.

Du blues à l'homosexualité, des messages téléphoniques aux amours tarifés, de la difficulté d'aimer à la nécessité de rêver, les chansons sont les repères d'une époque et elles nous ouvrent au monde.

MESSAGE PERSONNEL.
Françoise Hardy, Michel Berger.

François Hardy Simple comme un coup de fil. Michel Berger est le compositeur et producteur artistique le plus coté en ce début des années soixante-dix. Il a révélé Véronique Sanson en 1972 et il fera renaître Françoise Hardy. Michel Berger est si discret qu'il lui faudra attendre encore quelques années avant de connaître le succès en chantant lui-même. Françoise Hardy voulait travailler avec lui depuis longtemps déjà. Berger lui compose une mélodie que la chanteuse trouve tellement émouvante qu'elle décide de l'enregistrer rapidement.. En studio, le compositeur lui propose de "dire" une partie de sa chanson. Ce qu'elle fait immédiatement : "Au bout du téléphone, il y a votre voix..."

J'AI RENCONTRÉ L'HOMME DE MA VİE.
Montréal en France.

Diane Dufresque
Pour Diane Dufresne, la gloire n’est pas survenue le jour où elle a rencontré l'homme de sa vie, mais l'homme de sa carrière, Luc Plamondon. On connaît bien celui-ci en France, surtout depuis 1978 et le succès de Starmania. Mais dans sa patrie d'origine, le Québec, Plamondon est depuis toujours un héros que les chanteurs révèrent parce qu'il écrit bien et pour son goût très sûr. Lorsqu'il décide d'épauler quelqu'un qui débute, on peut être assuré que ça va faire des étincelles. Avec Diane, les étincelles ont été un feu d'artifice, celui qui a accompagné en 1972 la sortie à Montréal de "Tiens-toi bien, j'arrive" Écrit par Plamondon sur une musique de François Cousineau, ce titre lance la chanteuse. On lui savait déjà des qualités de comédienne, elle se révèle très vite une "bête de scène." l'année suivante, la même équipe frappe plus fort encore :"J'aí rencontré l’homme de ma vie" déborde le cadre du Québec. La chanson fait un tabac en France où Diane Dufresne rappelle, par son énergie et ses spectacles hauts en couleur, son compatriote Robert Charlebois. Une fois encore, la "belle province" est venue appuyer la chanson française.

LA MALADİE D'AMOUR.
Numéro un pendant trois mois!

Michel Sardou Certes, Michel Sardou a déjà connu de grands succès les années précédentes, mais c'est avec "La Maladie d'amour" qu'il va soudain franchir un cap dans la célébrité. La chanson séduit la France entière durant tout l'été et reste quatorze semaines en tête de tous les hit-parades des radios, soit plus de trois mois! On peut affirmer que 1973 est l’année de la consécration pour le chanteur. Il s'inscrit dans la lignée des grands auteurs-interprètes des années futures. Bien sûr, quelques esprits chagrins notent que le compositeur Jacques Revaux s'est largement inspiré d'un thème classique bien connu : le Canon de Pachelbel (déjà le groupe Procol Harum avait emprunté la mélodie du Canon pour son titre Rain and tears). Il n'en reste pas moins que "La Maladie d'amour" est toujours aujourd'hui considérée comme l'une des plus grandes chansons du répertoire français.

SI TU NE ME LAİSSE PAS TOMBER.
Une rencontre intimidante.

Gérard Lenorman Après avoir collaboré avec Guy Skornxk pour "Il", avec Daniel et Richard Seff pour "De toi"et"Les Matins d hiver", Gérard Lenorman se tourne maintenant vers l'un des "papes" de la chanson française, Pierre Delanoe. Cette rencontre se concrétise très vite par l'écriture de "Si tu ne me laisses pas tomber". "J'étais très intimidé par Delanoe mais je n'ai pas été déçu, raconte Gérard Lenorman.C'était un des premiers textes qu’on a écrits ensemble, mais a l'époque je n'osais pas signer. Je savais ce que je voulais dire et il a tout de suite compris comment le traduire en paroles" Par la suite, les deux hommes récidiveront à plusieurs reprises, en particulier pour l'un des plus grand succès de Gérard,"Le Gentil Dauphin triste". "Si tu ne me laisses pas tomber" tient une place à part dans le répertoire de Lenorman, car c'est peut-être la chanson qui lui ressemble le plus, avec ces mots lancinants et déchirants qui finissent par déboucher sur une note d'espoir.

LES PETİTES FEMMES DE PİGALLE.
Avec les compliments de ces dames.

Serge Lama

En février de cette année-là, Serge Lama fête ses 30 ans et chante à l'Olympia. 0n y refusera des centaines de spectateurs venus l'entendre. Il sort un tout nouvel album, dans lequel on trouve "Je suis malade", l'un des plus gros tubes de 1974, et "Les Petites Femmes de Pigalle", qui séduiront un public toujours plus fidèle aux accents populaires du chanteur. D'ailleurs, pour Lama, on ne peut pas parler d'un public unique, mais de plusieurs publics. Avec lui, tous les goûts sont satisfaits l'émotion et la tendresse d'un côté, le rire et la gaudriole de l'autre. Mais "Les Petites Femmes de Pigalle" ont bien failli ne pas voir le jour. En effet, la chanson a été repêchée pour le 33 tours parce qu'il manquait un titre gai pour équilibrer l'ensemble. Pour le public, il est évident que Serge Lama chante ce qu'il a vécu. Mais ce dernier a raconté sur Radio France qu'il n'avait jamais été client des "petites femmes" en question : "Avec cette chanson, j'ai souvent eu les compliments des prostituées qui me reconnaissaient dans la rue. Elles me félicitaient pour avoir revalorisé leur profession. Certaines voulaient même me remercier en nature! Je n'ai jamais accepté."

COMME İLS DİSENT.
"L'amour reste l'amour".

Charles Aznavour

La période est à la contestation et aux provocations. Mais la chanson qui ébranlera le plus les conventions est sans conteste "Comme ils disent", de Charles Aznavour, qui s'attaque à ce qui reste un tabou pour bon nombre de Français : L'homosexualité. Un thème qui est dans l'air du temps, puisque, au mois de janvier 1973, débute au théâtre du Palais-Royal,"La Cage aux folles". Mais là où le duo Poiret-Serrault fait rire, Charles Aznavour touche au coeur. Le chanteur déclare d'ailleurs qu'il a d'abord écrit une chanson d’amour :"Qu'il s’agisse d'homosexualité ou non importe peu, l’amour reste l’amour." "Comme ils disent", a été en vente dans une version anglaise en 1974 sous le titre She. Charles Aznavour a reçu un disque de platine en Angleterre et sa chanson a fait le tour du monde.

COMME Sİ TU DEVAİS MOURİR DEMAİN.
Initiales BB... pour Big Bazar.

Michel Delpech

Le titre même de cette chanson décrit l'énergie formidable qui se dégageait du Big Bazar de Michel Fugain, né dans les greniers de l'Olympia peu auparavant, et qui explose littéralement en 1973. Fugain a eu l'idée du "Big" lors d'un séjour en Allemagne où il fait la promotion de la comédie musicale "Un enfant dans la ville". Il l'a raconté à Daniel Pantchenko dans les colonnes du magazine Chorus : "C'était l’époque des meutes. En Allemagne, je vois une équipe de transfuges de Hair, qui était terminé. Ça m'a emballé et j'ai décidé de monter la troupe, avec beaucoup de monde sur scène et de la “cuivraille”. Dans le Big Bazar, il y avait onze musiciens, plus quinze personnes. En tournée, on était bien trente-cinq. C'était un gros truc qui débarquait." Sur scène, cette machine puissante génère une ambiance exubérante qui est bien dans l'air du temps. Les techniciens eux-mêmes se retrouvent sous les projecteurs, au même titre que le chanteur, ses danseurs et ses musiciens, et chacun offre au public tout ce qu'il a. C'est cette atmosphère de générosité absolue que Pierre Delanoë et Michel Fugain ont voulu traduire avec "Chante comme si tu devais mourir demain".

Michel Sardou.
"Les Vieux Mariés".

Michel Sardou Les Vieux Mariés est une chanson de Michel Sardou sortie en 1973 sur l'album "La Maladie d'amour". Elle est écrite par Michel Sardou et Pierre Delanoë et composée par Jacques Revaux. La chanson évoque une vieillesse heureuse et l'amour d'un couple qui a résisté au temps. L'homme remercie son épouse de l'avoir fait père : la rime "Tu m'as donné de beaux enfants, tu as le droit de te reposer maintenant", constitue l'un des premiers malentendus de Sardou avec les féministes. Pierre Delanoë, coauteur des paroles, confia avoir écrit "Les Vieux Mariés" en réaction à la chanson de Jacques Brel "Les Vieux" qui décrit tragiquement la vieillesse.

JE SAİS QUE C'EST ELLE

Hymne à l’amour

Juliet clerc Depuis cinq ans que le succès commercial et artistique est au rendez-vous, on ne s'attendait guère à voir Julien Clerc bouleverser le petit groupe de travail qui lui réussissait si bien depuis "La Cavalerie". On ne change pas une équipe qui gagne... Mais ce qui est bon pour le sport n’est pas nécessairement vrai dans le monde de la chanson, où le public demande aux artistes d'être capables de se renouveler.Lorsque sort l'album Julien, on remarque tout de suite que Maurice Viallet, l'ami d'enfance qui a fait ses études à Sceaux avec Clerc, n'est plus là. Autre absent de marque, l'orchestrateur Jean-Claude Petit, fidèle parmi les fidèles depuis l'Olympia de 1970. Un Anglais nommé Bill Shepperd, qui a travaillé avec les Bee Gees, va cette fois prendre en charge les arrangements. Cela semble d'autant plus logique que le 33 tours est enregistré à Londres. Au total, onze titres signés par le seul rescapé de "l'équipe à Julien", Étienne Roda-Gil : "Poissons morts", qui prouve que le rock peut aussi se chanter en français; "Ça fait pleurer le bon Dieu", qui sera choisi comme chanson-phare de l'album par les programmateurs radio; "Je sais que c 'est elle".

AU PAYS DES MERVEİLLES DE JULİET.

Cette superbe chanson a la gloire de l'actrice Juliet Berto aura beaucoup contribué a mettre. en relief les talents multiples d'Yves Simon.

Yves Simon

Ecrivain, chanteur, comédien, journaliste...

Il existe dans le monde des arts des touche-à-tout de talent à qui tout semble réussir. C’est notamment le cas d'Yves Simon, fils de cheminot, né à Contrexéville en 1944. Il pratique la guitare depuis son adolescence et fait même partie d'un groupe baptisé les Korrigans, mais il pense davantage à une carrière littéraire lorsqu'il quitte sa région natale pour s'installer à Paris au milieu des années soixante afin d'y poursuivre ses études.C'est pourtant par le biais de la chanson qu’il se fait connaître en enregistrant quelques 45 tours pour Philips, sous la direction du producteur Claude De jacques. Comme ses disques se vendent mal, Yves décide de prendre un peu de recul et entame un long périple. Le mythe de l'errance, hérité de Jack Kerouac, fait alors fureur et il parcourt le monde en auto-stop, vivant de petits boulots. À son retour, il se lance dans l'écriture et publie deux romans aux éditions Grasset dans lesquels on décèle déjà toute la sensibilité qui fera le charme de ses chansons.

Juliet Berto2

Parallèlement, il rédige des articles pour Actuel, le magazine branché de ce début des années soixante-dix, et signe des chroniques sur Europe 1.Comme si toutes ses activités ne suffisaient pas à étancher sa soif de création, Yves Simon participe bientôt à une nouvelle aventure. Sous la direction du réalisateur Bertrand Van Effenterre, il découvre le monde du cinéma en jouant dans le film Erica Minor qui sort sur les écrans en 1973. À ses côtés, Brigitte Fossey, Michel Robin et, surtout, Juliet Berto. Cette dernière, révélée avec Godard en 1967 (Deux ou trois choses que je sais d 'elle, Week-end...), est devenue l'une des actrices fétiches du jeune cinéma et elle impressionne beaucoup Yves. Au même moment, il est précisément en train de renouer avec la chanson grâce à la firme RCA qui vient de le prendre sous contrat. En l'espace de quelques semaines, il grave un premier album qui fourmille de compositions superbes, parmi lesquelles "Les Gauloises bleues", "Rue de la Huchette", mais aussi" Au pays des merveilles" de Juliet. Selon la légende, Yves Simon aurait écrit ce titre en quelques minutes sur un vieux journal, après une conversation marquante avec la comédienne.