Birgitte Bardot

La naissance d’un mythe : Brigitte Bardot dans "Et Dieu créa la femme".

Pendant que l’Amérique s’enflamme pour le rock’n’roll et que le cinéaste Roger Vadim crée une femme nouvelle sur les écrans grâce à Brigitte Bardot, le monde de la chanson poursuit sa belle aventure faite de refrains entraînants, de ballades enjôleuses et de couplets poétiques.

l'armée

L'armée française est sur le pied de guerre dans la casbah d'Alger.

LE FRONT RÉPUBLICAIN.

En France, le quotidien est avant tout rempli par le drame algérien.En ce dimanche 1er janvier, on vote pour renouveler l’Assemblée nationale, dissoute un mois plus tôt; une coalition de centre gauche sort des urnes, mené par des personnalités comme Jacques Chaban-Delmas, Pierre Mendès France, François Mitterrand ou encore Guy Mollet qui hérite de la président du Conseil. La politique menée par le patron des socialistes crée rapidement des antagonismes au sein de l'électorat de ce Front républicain.Chahuté par les Algérois en février, Guy Mollet comprend que son avenir politique passe par un durcissement des positions françaises.Au moment où la Tunisie et le Maroc accèdent à l’indépendance, il affiche clairement son refus de voir l’Algérie s'engager sur une voie similaire.Cette politique irrite certains de ses partenaires, comme Pierre Mendès France et Alain Savary qui démissionnent pour marquer leur désaccord..

LA GUERRE DE SUEZ.

le canal de Suez

Le canal de Suez est bloqué à la circulation maritime

Cet épisode dramatique a été rendu possible par l'indifférence apparente du président américain Eisenhower, trop occupé à faire campagne pour sa réélection. Quant à la France et à l'Angleterre, elles profitent des troubles qui règnent à l’Est pour mener un ultime baroud colonial en Égypte, aux côtés de l’État d`Israël. En juillet, le président égyptien Nasser a décidé de nationaliser le canal de Suez. Cette décision n’est guère du goût de Paris et de Londres qui craignent de ne plus pouvoir faire circuler librement leurs navires sur le canal. Quant à Tel-Aviv, elle voit d’un mauvais œil la montée en puissance de son voisin égyptien. Dans un monde inquiet, on sent bien qu’à tout moment ce conflit peut dégénérer...

De nouvelles idoles.

Venu d'Amérique,le rock'n'roll propose de nouvelles idoles pour la jeunesse.En France,avec Brigitte Bardot,on découvre le désir et le scandale.

DE ROCK ET DE FUREUR.

Elvis Presley : cheveux gominés,guitare et rock'n'roll.

Elvis PresleyIl s’agit d`une révolution! L’arrivé en France des succès du rock’n’roll américain bouleverse le monde de la musique et de la chanson.Le genre n’est pas nouveau, mais il était surtout célébré par une jeunesse très attentive aux nouveautés. À présent,le rock effectue une entrée définitive dans la culture populaire française. Deux titres atteignent rapidement la tête des hit-parades : Blue Suede shoes et Be bop a lula. Le premier est dû à Carl Perkins qui, remarquant un danseur plus intéressé par ses chaussures que par sa cavalière, décida d’en faire une chanson .La légende veut que les chaussures étaient en daim bleu. Carl Perkins en est le premier interprète, mais Blue Suede shoes entame une carrière mondiale grâce à Elvis Presley. Quant å "Be bop a lula", c’est Gene Vincent qui la porte sur les fonts baptismaux du triomphe. Le jeune chanteur vient de remporter le premier prix d’un radio-crochet à Nashville, ce qui lui permet d’enregistrer un 45 tours où la face B contient le célèbre refrain. La musique n’est pas seule à séduire le public. Les rockers proposent également une nouvelle manière de s’habiller et de se conduire. De même, le cinéma américain offre lui aussi une nouvelle idole, James Dean. A l’instar des chanteurs, il devient à son tour une référence pour toute une génération avec un film dont le titre symbolise le désir de la jeunesse : La Fureur de vivre !

Elvis Presley.
"Blue Suede shoes".

Elvis Presley.
"Be bop a lula".

ET DIEU,CREA BB....…

Dans le domaine artistique, en France, le cinéma se taille la part du lion. Il faut dire que le premier film d’un jeune réalisateur, bibliquement intitulé Et Dieu créa la femme. Expose les charmes féminins d'une comédienne au physique torride. Le mythe Brigitte Bardot est né. Le réalisateur n’est autre que son époux, Roger Vadim. Le film fait scandale, une certaine presse s’étonnant que l’on puisse montrer le corps nu d`une femme à l’écran. À cela, le réalisateur répond : "Les scènes de nu, Brigitte les adore, car elle déteste l’hypocrisie. Elle est une fille de son temps, affranchie de tout sentiment de culpabilité et de tout tabou imposé par la société." Le succès du film est immense, dû autant à la plastique de BB qu'au scandale qui tente de la voiler. Moins dénudé, mais tout autant remarqué, un autre film fait la une des journaux cette année. Il s’agit de "La Traversée de Paris" de Claude Autant-Lara. Tiré d’un roman de Marcel Aymé, cette aventure est servie à l’écran par trois monstres sacrés : Bourvil, Jean Gabin et Louis de Funès. Cette banale histoire de marché noir dans un Paris sous occupation allemande est traitée avec humour et férocité.

Jean-Louis Trintignant et Brigitte

Aux côté de Jean-Louis Trintignant, Brigitte Bardot symbolise la nouvelle féminité dans "Et Dieu créa la femme".

La Traversée de Paris

Louis de Funès, Bourvil et jean Gabin, le trio inoubliable de "La Traversée de Paris".

Tino Rossi.

Il est de coutume de créer une légende pour raconter la vie d'un artiste exceptionnel. Dans le cas de Tino Rossi,la réalité suffit.Riche en événements,sa vie est digne de figurer parmi les meilleurs scénarios de feuilletons populaires.

CONSTANTINO ROSSI NE A AJACCIO.

Tino Rossi Eugénie et Laurent Rossi voient naître leur troisième garçon en avril 1907. Ils le prénomment Constantino.La joie des parents est immense, d’autant que le premier de leurs fils était mort quelques mois auparavant. Monsieur Rossi père exerce la profession de tailleur et son épouse est mère au foyer, activité qui lui prend tout son temps puisque la famille s’agrandit au point de compter huit enfants.La vie se déroule paisiblement à Ajaccio, rue du Cardinal-Fesch, où habitent les Rossi. Les aînés ont des responsabilités envers les plus jeunes,chacun devant accomplir sa tâche pour soulager le travail de la mère. Ainsi, le soir Constantino est chargé de coucher ses plus jeunes sœurs. Pour les endormir il leur chante des berceuses traditionnelles corses, et sa voix force déjà l’admiration. Le dimanche, tout le monde se rend à la messe à l’église Saint-Roch et le petit Tino fait rapidement partie de la chorale. Après l’adolescence, personne ne doute que "le petit" chantera pour gagner sa vie.




UN PREMIER DISOUE POUR MAMAN.

À vingt ans, après un premier mariage, Tino Rossi est affecté au 22° Régiment de chasseurs alpin de Menton pour effectuer son service militaire. Après sa démobilisation, il divorce et fait ses débuts comme chanteur au casino d’Aix-en-Provence .Mais le métier s’apprend dans la douleur et les difficultés. Bien sûr, sa voix est remarquée. Mais dans une petite ville de province les chances de réussite sont faibles. Une rencontre infléchit le cours de sa carrière. Un tourneur régional, que tout le monde appelle Petit Louis, sympathise avec Tino et lui conseille de "monter" à Paris. Il lui faut attendre encore quelques mois pour rejoindre la capitale, objet de tous les rêves. Entretemps. il enregistre son premier disque. En fait. il s’git d’un disque métal en un seul exemplaire que l`on grave pour cinq francs à Marseille. Tino envoie le disque en cadeau à sa mère. 1932 est l’année du départ pour Paris. Un premier contrat avec les disques Parlophone lui permet d'enregistrer deux berceuses corses. S’ensuivent plusieurs allers-retours entre Marseille, mais il lui faut encore effectuer de nombreuses tournées en province jusqu’en 1934 avant de rencontrer l’homme qui le propulse définitivement sur le devant de la scène.

Tino Rossi

Tino Rossi félicite la reine des Corse à Paris, 1949.

UNE RENCONTRE DÉCISIVE.

Tino Rossi Cet homme se nomme Vincent Scotto. Il est alors le parolier le plus couru dans le monde de la chanson de variété. Un soir, à Lyon, il entend ce jeune Corse chanter en complément de programme lors d’une tournée de la chanteuse Damia. Vincent Scotto est subjugué. Il conseille à Tino de choisir un répertoire de chansons d’amour et lui propose deux chansons à interpréter dans une nouvelle revue à Paris 2 Viení, víení et Ô Corse île d’amour La carrière.de Tino Rossi est définitivement lancée. L’écrivain Marcel Pagnol est dans la salle et, plus tard, il racontera : "Un beau soir, un jeune homme entra sur la scène du Casino de Paris. Il était brun, mince et timide, et tenait un peu gauchement une guitare. Le public, dans un orage de cris et d’applaudissements, le rappela dix fois. Apres le spectacle, un vieil acteur qui n'avait pas obtenu sur la scène tout le succès qu’il croyait mériter, haussa dédaigneusement les épaules et déclara : "C’est incroyable! Il ne sait pas chanter... À ce premier cri de l’envie, j’ai compris que mon ami Tino serait une grande vedette." La suite est une vie faite de succès continuels jusqu’à sa mort en 1983. En 1956, Tino Rossi enregistre 38 nouvelles chansons portant à 558 le nombre de titres gravés depuis ses débuts. Il a joué et chanté dans une trentaine de films, et toute la Corse est fière de ce fils. Coqueluche de toutes les femmes du continent. Avec sa voix de velours, il séduit encore aujourd’hui les amateurs de chansons d’amour.

À Ajaccio, Tino Rossi est honoré comme un dieu.

Du soleil dans la voix.

Aux côtés des chanteurs réalistes et de ceux qui font danser le public des bals populaires, on voit surgir de nouveaux interprètes aux accents grasseyants et au répertoire ensoleillé.

ÉTRANGER AU PARADIS.

Gloria Lasso Le compositeur russe Alexandre Borodine nous a laissé en héritage quelques belles pages de musique classique,notamment les célèbres "Danses polovtsiennes", extraites du Prince Igor, un opéra écrit en 1888. En 1953, deux auteurs d'opérette américains s’en inspirent pour composer la chanson-phare de la comédie musicale Kismet.Le succès est tel à Broadway que le crooner Tony Bennett s'en empare le premier pour en faire un immense best-seller aux États-Unis et en Grande-Bretagne.L’adaptation française en est confiée à Francis Blanche, qui rompt avec son passé d’amuseur pour écrire ces couplets sentimentaux. Bientôt enregistrée par Gloria Lasso puis par Dario Moreno, la version française sera l’une des meilleures ventes de l’année 1956 avec plus d’un million d’exemplaires vendus.



JAVA.

Ultime succès.

Les marjane Léo Marjane a toujours été attirée par les feux de la rampe. Elle débute comme acrobate, avant de se consacrer à la chanson. Son plus grand succès d'avant guerre sera Begin the beguíne, qui lui permet de passer plusieurs années aux États-Unis. En 1940, elle est de retour en France où elle devient une immense vedette, ce qui lui sera reproché au moment de la Libération. Après la guerre, la chanteuse parvient toutefois à revenir une dernière fois sur le devant de la scène grâce à cette Java qui a également réussi à Lucienne Delyle, à Tino Rossi et à Mouloudji.

MOI J’AIME LE MUSC-HALL.

Et j'aime Charles Trenet!

Charles Trenet C’est une chose d’aimer le music-hall, c’en est une autre de le chanter, surtout lorsque l`on est soi-même une grande vedette. Ce paradoxe, loin d’avoir freiné Charles Trenet, semble lui avoir donné des ailes lorsqu'il signe ce titre en 1955. Avec la légèreté qui lui est coutumière, il met en place le décor : le rideau rouge, le public et, bien sûr, les chanteurs eux-mêmes. L’hommage est sincère lorsque Trenet évoque Georges Brassens, Patachou, Édith Piaf ou Tino Rossi, mais on ne peut s’empêcher de penser que l’humour et la dérision ne sont pas très loin lorsque l’on découvre que Trenet, pour assurer la rime entre Maurice Chevalier et Léo Ferré, n’a pas oublié de se citer lui-même! L’humour est toujours présent, ainsi que la magie qui fait de Trenet l’un des plus grands poètes de ce siècle.

QUAND ON A QUE L’AMOUR.

La révélation.

Jacques Brel En dépit de son génie,il a fallu quatre longues années à Jacques Brel pour parvenir à imposer son style. Depuis que Jacques Canetti l’a fait venir de Bruxelles pour se produire au théâtre des Trois Baudets, le public n’a jamais véritablement accroché. Jusqu’au jour où Jacques Canetti découvre dans le répertoire de son chanteur "Quand on n’a que l'amour". "Cette chanson était formidable, mais elle marchait mollement, explique Canetti. J’ai donc proposé à Brel de louer une petite salle pour le présenter aux gens du métier, uniquement avec cette chanson." Cette présentation a lieu à l’hôtel Lutétia, à Paris, une fin d'après-midi de 1956, en présence de deux cents disquaires et journalistes. "Et c’est miraculeux ce qui est arrivé, raconte Jacques Canetti. Ce jour-là, cette chanson a connu un tel triomphe que Brel a dû la chanter trois fois de suite. Et grâce à ce miracle, Brel a été lancé." Il est toujours risqué de réinterpréter un chef-d’œuvre.

J’AIME PARIS AU MOIS DE MAI.

Mariage, accident et succès.

Charles AznavourPierre Roche et Charles Aznavour ont écrit et chanté ensemble pendant neuf ans. Mais, après une tournée du duo au Canada en 1950, Charles Aznavour rentre seul en France. ll y connaît le succès en tant qu'auteur et compositeur mais il doit attendre 1954 pour recueillir les honneurs en tant que chanteur. 1956 est pour lui une année capitale, aussi bien sur le plan privé qu’artistique. Un second mariage (avec Évelyne Plessis) ensoleille l'année. Mais alors que le chanteur effectue une tournée d’été, il est victime d’un grave accident de voiture et se retrouve avec un corset et les deux bras dans le plâtre. Pendant ce temps, à la radio, passent plusieurs de ses refrains dont "J’aime Paris au mois de mai". Cette chanson, est l’une des dernières écrite en compagnie de Pierre Roche en 1950. Le succès de ce refrain permet à Charles Aznavour d’envisager avec confiance son premier Olympia "en vedette" qu'il effectuera l’année suivante.

AUPRES DE MON ARBRE.

Georges Brassens

Georges Brassens.

Un symbole de fidélité.

L’arbre,n’est pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de celui qui pousse dans le jardin d’un petit pavillon de l’impasse Florimont, à Paris. C’est là, chez ses amis Jeanne et Marcel, que Georges Brassens a trouvé refuge pendant la guerre et qu’il va passer plus de vingt années de sa vie. La maison est dépourvue de tout confort; le chanteur y dort dans une pièce qui sert de cuisine et de salle à manger, mais l'arbre qui a réussi à s’épanouir sous sa fenêtre symbolise l’amitié qui fleurit dans ce petit coin de paradis. Avec "Auprès de mon arbre", Brassens peint la permanence de la nature qui sait apporter quotidiennement la preuve de sa fidélité à la vie – une qualité que Brassens reconnaissait à peu d’êtres humains

BAMBINO.

BAMBINO

La carrière de Dalida s’est achevée dans une atmosphère de drame. Elle avait pourtant commencé comme un conte de fées.

La voix d'or de miss Egypte.

Née au Caire au sein d'une famille italienne, Yolanda Gigliotti rêve de monter sur scène depuis qu’elle a découvert qu’elle savait jouer la comédie lors des représentations de fin d’année chez les sœurs. Un second prix à l’âge de 18 ans lors d’un concours de beauté la pousse à devenir mannequin. Elle n’a guère le temps d`exercer ce métier car elle remporte bientôt le titre de miss Égypte, ce qui lui ouvre les portes du cinéma. On est en 1954, Yolanda a 21 ans et, grâce à son premier film, elle devient une vedette au Caire. De cette époque date son amitié avec un jeune acteur nommé Omar Sharif. Celle qui se fait désormais appeler Dalila aurait pu devenir une star de l’écran en Égypte, mais elle préfère tenter sa chance à Paris. Le monde du cinéma français n’a pourtant rien à faire d`une starlette égyptienne, et elle finit par se résoudre à se lancer comme chanteuse à la Villa d’Este, un club chic des Champs-Élysées. C’est là qu`un soir un client scénariste de cinéma lui suggère de transformer son pseudonyme par trop biblique en Dalida. La chanson semble porter chance à la jeune femme, et sa réputation lui permet bientôt de participer aux "Numéros un de demain", des auditions que Bruno Coquatrix organise à l'Olympia. Le hasard veut que Lucien Morisse, directeur artistique à Europe 1, et Eddie Barclay se trouvent là pour cette occasion. L’audition se déroule de manière anodine, mais Barclay a décelé du talent chez la chanteuse : "Ce premier soir à l’Olympia, se souvient-il, on ne peut pas dire qu’elle était extraordinaire. D`abord, elle chantait faux, ensuite elle ne savait pas se tenir sur scène et en plus elle donnait l’impression d'avoir les cheveux à peine propres. Mais avec Lucien on a tout de suite vu qu’elle avait quelque chose, et comme j’avais toujours un contrat dans la poche, on l’a signé dans sa loge tout de suite après l’audition." Le succès n’est pas immédiat, mais presque. C’est en effet son troisième 45 tours, qui fait exploser son talent en faisant de Dalida l’une des plus grandes vedettes de la chanson en trente ans de carrière, jusqu'à sa tragique disparition en 1987, elle a enregistré plus de 600 titres en huit langues et vendu 20 millions de disques !

UN GAMIN NAPOLITAIN.

Bambino, la chanson qui a permis de révéler la nouvelle chanteuse d'Eddie Barclay, a été découverte au festival de la chanson napolitaine. Interprétée par le crooner italien Marino Marini,la version originale est intitulée Guaglione - une expression napolitaine qui signifie "gamin de rue". L'intelligence de jacques Larue, chargé de l’adapter en français, a été de traduire ce mot par un terme italien connu de tous, "bambino", afin de conserver à la chanson tout son exotisme.